29/10/2017

La petite chronique de Damien : Pourquoi je participe à handidon ?

handidon2017_visuel_a.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Damien, en service civique au sein du territoire Gard-Hérault de l'APF, a souhaité, dans le cadre de sa mission, vous faire partager ses expériences et ressentis en tant que personne en situation de handicap.

Cette première chronique a pour thème : Pourquoi je participe à Handidon,  simple vente de tickets ou sensibilisation à grande échelle ?


Du 1er Septembre au 1er Décembre 2017 se déroule l'opération Handidon.

Cet événement annuel de l'APF permet une récolte de fonds via la vente de tickets-don. Pour la modique somme de 2 euros, vous obtenez une chance de gagner des prix de rêve tels une voiture neuve, un voyage ou des croisières.

Il semble que ces opérations, devenues courantes dans le milieu associatif, renferment une toute autre richesse, mettant ces fabuleux prix au second plan. Avant tout, ces euros symboliques permettent de participer à l'évolution d'une structure aux buts nobles. Mais cet argument paraît bien léger lorsqu'une participation financière est demandée. Ou bien serait-ce un moyen de rester éloigné de certaines problématiques minoritaires ?

La vente de tickets de tombola est un souvenir d'enfance lointain tel la vente de biscuit ou la kermesse d'école. Personnellement, je n'ai pas eu l'occasion d'en refaire depuis. Epoque où l'entourage était notre seule support, un ou deux carnets trouvaient preneurs par bonne figure. Aujourd'hui, l'enfant est parti. Il est temps de devenir acteur de ces ventes. L'entourage est toujours un pilier à ne pas négliger, prêt à nous supporter dans toute initiative. Mais certains objectifs demandent l'investissement de chacun.

Les proches, sensibles à nos actions, sont toujours présents. Le véritable objectif est d'obtenir la participation de tous mais aussi leur écoute. Via ces tickets, un premier pas se fait vers la sensibilisation. Quelque peu frontale pour certains, inutile pour d'autres, cette action permet de jauger les différentes réactions de la population. Le refus peut provenir de la participation financière autant que de la gêne de discuter de ce genre de sujets. Il est bien triste de récupérer seulement impolitesse et égoïsme alors que certains prendront le temps de nous écouter généreusement. Ces derniers redonnent espoir et motivation à continuer ce combat.

Alors simple vente de tickets ou sensibilisation à grande échelle ?

Damien

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.