21/04/2017

Vote des personnes handicapées : quelles possibilités ?

Croizon_bandeau_080315030349_128-BANDEAUcroizonpad03.jpg

En cette période d'élections, nous vous proposons de voir ou revoir la chronique mensuelle consacrée au handicap présentée par Philippe Croizon (émission le magazine de la santé sur France 5) du 13/04 sur le thème "Handicap : privé de vote ?"(cliquer sur l'image ci dessus)

 

2301484282.2.jpg


podcast

Les personnes handicapées peuvent voter soit en se rendant directement au bureau de vote où elles peuvent être accompagnées d'un électeur de leur choix afin d'accomplir certains actes (introduire l'enveloppe dans l'urne, signer la liste d'émargement), soit en établissant une procuration si elles ne peuvent pas se déplacer.

Pour les personnes qui se déplacent au bureau de vote (vote à l'urne)

Les professions de foi des candidats et les bulletins de vote sont envoyés au domicile de chaque électeur, cet envoi permettant à toute personne de préparer son bulletin de vote à son domicile en se faisant aider si besoin par un tiers.

Les mairies doivent également veiller à permettre l'accessibilité aux opérations électorales (accès dégagé à l'isoloir, hauteur des rideaux mais aussi des tables ou tablettes dans l'isoloir, accès à l'urne pour voter et aux feuilles d'émargement...).

Pour les personnes handicapées qui peuvent avoir besoin de se faire assister physiquement, le code électoral prévoit qu'elles se fassent accompagner par un électeur de leur choix (ce dernier n'étant pas obligatoirement du même bureau de vote, ni de la même commune). Cet électeur accompagnateur peut lui aussi rentrer dans l'isoloir et introduire l'enveloppe dans l'urne à la place de l'électeur qu'il accompagne. Enfin, si la personne handicapée ne peut pas signer elle-même la liste d'émargement, l'électeur qui l'accompagne peut signer à sa place avec la mention manuscrite : « l'électeur ne peut signer lui-même ».

Attention : toute personne protégée par une mesure de curatelle ou de tutelle peut voter.

NB : les mairies peuvent éditer un document récapitulant l'accessibilité mise en place pour les opérations de vote dans leur commune (transports accessibles jusqu'au bureau de vote, système mis en place pour le vote des personnes aveugles ou malvoyantes...).

Lire la suite

20/04/2017

Enquête sur l'accès à la culture

enquete-accessibilite-des-sorties-culturelles-difficiles-9772.jpg

logo malvoyant.jpg

 
podcast

Le groupe Malakoff Médéric spécialiste de la prévoyance et de l'assurance santé, lance une enquête nationale dans le but de développer l’accessibilité des lieux culturels (cinémas, musées, théâtres, salles de concerts...). Ainsi, l'enjeu est de mieux cerner le rapport qu'entretiennent les personnes en situation de handicap avec la culture et d'identifier les besoins et problématiques de ces usagers et de leurs aidants lors des sorties culturelles.

Le groupe Malakoff Médéric, engagé en faveur de l'intégration des personnes en situation de handicap, notamment en matière d'accès au sport, à l'emploi et à la santé, investit depuis 2016 le champ de l'accès à la culture, puissant vecteur d'intégration et de lien social. 

Pour répondre à ce questionnaire qui ne dure que 5 minutes, cliquez ici.

15/04/2017

La forêt de cèdres du Luberon accessible aux personnes en situation de handicap

870x489_fauteuil-et-sentier.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Le parcours de découverte de la forêt des cèdres vous invite à venir visiter un site remarquable par sa situation sur les crêtes du petit Luberon et composé d’une cédraie vieille de 150 ans, de chênaies, pelouses et garrigues méditerranéennes. Vous contemplerez le point de vue magnifique au belvédère du Portalas, dominant la basse vallée de la Durance.
Cette forêt a été équipée pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Les aménagements donnent ainsi à tous la possibilité de se rendre dans ce lieu splendide.

Le sentier a été réalisé avec plus de 60 m3 de bois issu de la forêt des cèdres, exploité dans le cadre de la gestion de la forêt par l’ONF et transformé par des entreprises locales.

Ce projet, outre son accessibilité, permet de mettre en valeur le patrimoine naturel de Vaucluse et de faire découvrir à tous la richesse et la beauté de sa biodiversité, notamment grâce à cinq aires pédagogiques et ludiques implantées le long du parcours.

En bref :

  • Une aire d’accueil avec stationnement spécifique

  • Un parcours 1200 mètres tous handicaps jusqu’à la forêt et le sentier botanique

  • Un sentier en bois pour un cheminement facile

  • Des panneaux tactiles à hauteur de fauteuil

  • Cinq aires pédagogiques

  • Une labellisation « tourisme et handicap » en cours 

Pour consulter les informations pratiques voir le site du département du Vaucluse

11/04/2017

L'APF et la carte mobilité inclusion

CMI.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

La carte mobilité inclusion (CMI), créée par la loi pour une République Numérique, se substitue depuis le 1er janvier 2017 aux actuelles cartes de stationnement, d’invalidité et de priorité. Elle est délivrée par le président du conseil départemental. Sa mise en circulation doit se mettre progressivement en place dans le 1er semestre.

Depuis le début de l’année, l’APF a participé à des réunions de suivi de la mise en circulation de cette nouvelle carte et y est favorable (simplification des démarches, dispositif anti-falsification par rapport au stationnement, etc.). Pour autant, l’APF est très attentive au déploiement de cette nouvelle carte car le ministère a fait part d’un retard dans la mise en fabrication et de circulation de cette carte. L’APF reste vigilante afin que les retards annoncés ne pénalisent pas leurs bénéficiaires.

A la demande de l'APF, le directeur de cabinet de Madame Neuville (Secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion) viendra faire un bilan d’étape du dispositif devant le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH).

Article issu du site APF "Pour une accessibilité universelle"

07/04/2017

Beaucaire Terre d'Argence : manque d'accessibilité du nouveau dispositif de ramassage des ordures ménagères

fff.jpg

logo malvoyant.jpg

 
podcast

Depuis quelques mois, un nouveau dispositif de ramassage des ordures ménagères a été mis en place par la Communauté de Commune Beaucaire Terre d’Argence (CCBTA). Seulement, ces containers fermés ne sont pas accessibles aux personnes en situation de handicap.  Ainsi en réaction à plusieurs plaintes des usagers, le service Accessibilité de l’APF du Gard, et plus particulièrement un de ses membres Sylvain Bosc, se sont saisis du dossier.

Ce dernier a été convié à une réunion le 6 février 2017, en présence de M. GILLES (Vice-Président Délégué à l’environnement et au traitement des déchets) et de M. BOULLE (Directeur Général des Services de la CCBTA). Certaines failles sont ressorties dans ce dossier, notamment la non consultation auprès de la Commission Intercommunale d’Accessibilité (CIA) dans le cadre de la modification de cette prestation, et le non-respect de la loi sur l'accessibilité universelle. En effet, ce système oblige à mettre en place des aides spécifiques pour les personnes en difficulté alors que l'esprit de cette loi prévoit au contraire de développer leur autonomie.

Quant au manque d’accessibilité aux Points d’Apports Volontaires (conteneurs, point relais, dépôts…), tout deux se sont dits prêts à améliorer les modalités d’accès à ce nouveau service afin de l’optimiser pour tous. Cependant, il n’est pas question pour eux de revenir en arrière sur l’ensemble du territoire mais bien d’examiner les doléances au cas par cas et de les traiter au mieux directement sur le terrain avec les usagers.

Enfin, à l’issu de cette réunion, certains axes d’améliorations et aménagements ont été évoqués :

  • Appui d’aides ménagères/auxiliaires de vie traité au cas par cas par le service
  • Possibilités pour divers sites de mettre en place des conteneurs semi enterrés pour améliorer l'accessibilité
  • Possibilité de porte à porte sur rendez-vous auprès de la CCBTA (à contacter par tél au 66.59.54.54 ou par email contact@laterredargence.fr

La CCBTA a également fait élaborer des diagnostics accessibilité des bâtiments communaux et intercommunaux (action de mutualisation). Ces rapports ont été transmis ensuite à toutes les communes pour que celles ci s'en saisissent et réalisent les prescriptions mentionnées. Par conséquent, nous encourageons toute personne en situation de handicap sur ce territoire à se rapprocher des services concernés afin de faire remonter leurs observations.

22/03/2017

Nouvelle édition du concours Fab Life

ffgf.PNG

logo malvoyant.jpg


podcast
 

Fab Life, qui en est à sa 19e édition, est un concours ouvert à tous qui récompense les meilleurs créations ou adaptations d'objet du quotidien en vue de les rendre accessible aux personnes handicapées. Ainsi, peuvent être candidat toutes les personnes qui innovent, aménagent et bricolent pour favoriser l'autonomie et l'épanouissement des personnes en situation de handicap.

Parmi les réalisations des lauréats précédents, le fauteuil-tandem, la sonnette ou l'interrupteur adapté, le bureau aménagé, la mini chaine hi-fi portative pour fauteuil, le mini fauteuil, le livre sensoriel qui sont autant d'inventions ingénieuses qui révolutionnent peu à peu la vie des bénéficiaires.

Vous pouvez déposer votre dossier à partir du vendredi 1er avril 2017 et avez jusqu’au 31 août 2017 pour nous soumettre vos propositions directement en ligne. Pour les moins connectés, une assistance téléphonique est disponible au 04 72 84 26 86.

Ensuite un jury sélectionnera les 20 lauréats parmi toutes les propositions, en fonction du caractère innovant et particulièrement adapté au handicap. Ces derniers seront soumis au vote du public entre le 1er octobre et le 15 novembre 2017. Enfin, la remise de prix se déroulera début décembre 2017.

Pour en savoir plus, cliquez ici