Le groupe Parents - Page 5

  • Enfants handicapés et Belgique

    506318757.jpg

    PARENTS

     

    Handicapés, personnes âgées: en Belgique pour l'accueil et le "savoir-faire"

     

     

    L'afflux depuis plusieurs années de Français handicapés ou dépendants en Belgique s'explique par le manque de places en France, mais aussi par un accueil plus individualisé et "chaleureux", surtout pour les polyhandicapés et autistes, selon un rapport rendu public vendredi. Quelque 1.600 personnes âgées seraient hébergées en Wallonie et 6.500 personnes handicapées, dont près de 3.000 enfants accueillis dans l'enseignement spécialisé belge, rappelle la députée du Nord Cécile Gallez, qui a remis son rapport vendredi à Lille à la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard.

     

    Le manque de places en France, notamment pour les personnes atteintes de polyhandicap et d'autisme, pousse les familles, et pas seulement celles des régions frontalières, à se tourner vers la Belgique. En France, les places en établissement pour personnes âgées n'ont augmenté que de 1% par an de 1996 à 2005, alors que le pourcentage de personnes âgées de plus de 75 ans croît de 3% chaque année, rappelle la députée, notant cependant une amélioration de l'effort public ces dernières années. La capacité d'accueil des personnes âgées en France, dit-elle, est de 8,4 lits pour 1.000 habitants, contre 13 à 14 lits en Wallonie. Dans le Nord seul, 800 adultes polyhandicapés sont en attente de solution.

     

    La députée dénonce notamment le "scandale" en France des personnes qui souffrent de troubles du comportement et d'autisme, hospitalisées en psychiatrie alors qu'elles devraient être en structure médico-sociale. Leur nombre s'élève, selon le rapport, à 250 dans le Nord, soit 17% de la population hospitalisée en psychiatrie. A l'échelle nationale, ce pourcentage pourrait être de l'ordre de 30%. Cependant, "même s'il y avait un nombre de places suffisant, certaines familles préféreraient continuer à traverser la France pour trouver un établissement répondant à leurs attentes", affirme Cécile Gallez.

     

    Les structures belges accueillant des personnes âgées sont plus petites (moyenne de 46 lits contre 60 en France), avec un aspect "plus convivial et plus chaleureux". Pour les handicapés, c'est une "plus grande souplesse des établissements, la forte implication des familles, l'accompagnement très pragmatique, le personnel d'encadrement plus polyvalent", "un savoir-faire belge" qui attire les Français.

     

    Les personnes handicapés, notamment les enfants, ne viennent que pour moitié du Nord, l'Ile-de-France étant la deuxième région concernée. A l'Arboretum, par exemple, établissement conçu pour l'accueil d'adultes autistes lourds, on compte 45 postes d'encadrement, dont 25 éducateurs pour 30 adultes de 20 à 42 ans, tous Français, "un taux idéal".

     

    Cécile Gallez insiste sur les difficultés rencontrées par les parents d'enfants autistes en France : détection tardive du trouble, approche psychanalytique et médicale au détriment de l'approche éducative, insuffisance des places d'accueil. Mais plutôt qu'une "politique de rapatriement" en France, qui implique la création de 25 à 30 Ehpad (maisons de retraite), la députée prône la coopération et l'amélioration de l'accueil en France. Valérie Létard a retenu ces propositions et annoncé vendredi la future conclusion d'un accord-cadre entre la France et la Belgique, des procédures administratives facilitées pour les Français pris en charge en Belgique, et le renforcement de l'offre d'accueil en France, notamment dans le Nord (1.200 places nouvelles en 2009).

  • Journées nationales des parents

    JOURNEES NATIONALES DES PARENTS APF à Erdeven (Bretagne)

    Les 28, 29 & 30 Novembre 2008

     

    COMPTE-RENDU

     

    -       Présentation de la toute nouvelle C.N.P.F. (Commission Nationale de la Politique de la Famille) :

    Elle est composée de 66 élus dont 22 parents d'enfants en situation de handicap, 22 parents en situation de handicap et 22 membres de la famille.

     

    -       Aide aux aidants :

    Présentation de groupement de coopérations sociales et médico-sociales

    Mise en place du Collectif Inter Associatif des Aidants Familiaux (C.I.A.A.F)

    Revendication pour une reconnaissance sociale

    Préservation de la santé des aidants familiaux

    G.R.A.T.H. (Groupement de Réflexion pour l'Accueil Temporaire Handicapés)

     

    -       Point sur la veille scolaire :

    Mise en place en 2005 (tel : 01 45 8O 17 17) et assurée par 8 parents bénévoles

     

    -       PCA/ Prestation Compensation Enfant :

    Tableau récapitulatif des barèmes toutes prestations

    Aides possibles pour l'aménagement des 2 résidences parents divorcés.

     

    -       APF écoute familles :

    N° vert 0 800 800 766 ouverture prévue début févier 2009

     

    -       Communication :

    Mise en place du blog des parents, trait d'union entre parents en complément d'inter parents

     

    -       APF évasion :

    Existe depuis 1936 et propose 114 séjours

    L'an dernier 1250 départs ont été organisés dont 25 à l'étranger

    APF évasion propose 5 séjours avec Handas (polyhandicaps)

    1000 personnes ont bénéficié des aides A.N.C.V.

     

    -       Travail (suite et fin) sur le thème « L'après-nous !? » :

    Aspect juridique, matériel, financier, affectif

    Récuperation des aides versées par les collectivités locales

     

    -       Présentation de divers ouvrages :

    Jean Louis FOURNIER Prix Fémina pour « Où on va papa ? »

    François de SINGLY pour « Le soi , le couple & la famille »

    J. Sébastien EIDELEMAN pour « Spécialistes par obligation »

    Groupe National des Parents pour le mémo « Maintenant et après nous »

     

    -       Présentation du thème 2009 :

    Projets de vie pour nos enfants à chaque étape de la vie en respectant leurs volontés, désirs, envies

    Donner un sens à leur vie ainsi qu'à leur famille

     

    -       Intervention de notre président Mr J.M. BARBIER

     

    -       Echanges avec la salle :

    Questions concernant essentiellement les disfonctionnements des MDPH depuis leur mise en place, travail de recensement à venir pour faire remonter toutes les difficultés

     

    -       Appel très important pour que l' APF siège dans un maximum de CDA (commission MDPH)

     

    Pour plus d'informations n'hésitez pas à vous mettre en contact avec Liliana au 04 66 29 27 07

     

    A bientôt peut être !

  • PCH enfants - comment choisir

    Vous avez un enfant handicapé de moins de 20 ans et vous avez besoin d’aide pour compenser les besoins particuliers de votre enfant, qu’il s’agisse de besoins d’aide ou d’accompagnement humain ou de frais liés au handicap.

    Vous pouvez, sous conditions, bénéficier de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH). A cette allocation de base peut s’ajouter, en fonction de l’importance des besoins liés au handicap, un complément à l’AEEH. Si un droit au complément de l’AEEH est reconnu, vous pouvez maintenant choisir entre le bénéfice de ce complément de l’AEEH et la prestation de compensation (PCH).

    Retrouvez l’intégralité des informations de cet article dans ce document : Plaquette PCH



    Avec tous nos remerciements à la délégation de l'Hérault chez qui nous avons repris cette information et cette plaquette

  • Groupes Parents

    La responsable du Groupe Parents, Liliana ALLEGRE, assure une permanence à la délégation chaque jeudi de 14H à 16H.


    Les missions du Groupe Parents :

    - L’accueil

    - L’écoute et l’orientation des parents dans une relation distanciée, mais néanmoins empathique, Liliana Allègre étant elle-même parent d’enfant en situation de handicap lourd

    - La mise en place d’activité d’échanges permettant aux parents de créer leur propre réseau de solidarité (groupes de discussion, temps de convivialité…)

    - L’évaluation de besoins non couverts et la participation à la mise en oeuvre de projets à développer en direction des parents d'enfants handicapés

    La responsable du groupe parents représente l’APF :

    - Au Comité de Pilotage de l’accueil et de l’intégration des enfants handicapés dans les centres de loisirs du département

    - Au Relais Petite Enfance - structure du Conseil Général

    - Au Conseil de quartier de Nîmes/Costières

    - A l’Observatoire Régional du Handicap groupe de travail « l’aide aux aidants »

    La responsable du groupe Parents est une élue du Conseil Départemental mis en place en avril 2006

    Au sein de ce Conseil elle est responsable d’une commission « aide aux aidants » chargée de réfléchir à la mise en place d’action de soutien en direction des familles et aidants familiaux

    Depuis fin 2006 :

    Elle représente l’APF au Conseil d’Administration UDAF avec une suppléance au Conseil d’Administration de la CAF.

    Vous souhaitez rejoindre le Groupe Parents : contactez la délégation !