15/04/2016

Ensemble, Hand-in-Hand, un spectacle familial, loin des préjugés

2301484282.2.jpg  
podcast

ENSEMBLE HAND IN HAND_Affiche.jpg« Ensemble, hand in hand » est un spectacle né de la rencontre en 2015 entre l’association des Paralysés de France d’Avignon et Martine Escoffier, conseillère municipale déléguée à la famille et au handicap à Aramon.

Après le succès de l’édition 2015, le Centre Communal d’Action Sociale d’Aramon a souhaité renouveler l’expérience et associer deux associations aramonaises dans son spectacle 2016. « L’association M.E.T.A. (Mon Enfant a des Tocs et Alors ?) et l’École des Signes ont répondu favorablement à notre demande. Ils interviendront en amont du spectacle pour présenter leur structure et sensibiliser le public à leur handicap respectif ». indique Martine Escoffier.

Le vendredi 15 avril à 20h salle Eugène Lacroix, les danseurs en situation de handicap accompagnés de Gaëlle Tiburse, Joffray Gonzalez de l’Opéra d’Avignon) et du chanteur Tom O’Sullivan (chroniqueur sur la radio Raje) exprimeront au fil des tableaux, chorégraphiés et mis en scène par Bernard Escoffier, un panel d’émotions allant de la solitude à l’amour en passant par la colère et le partage.

« « Ensemble, hand in hand » est un spectacle familial et loin des préjugés. Danseurs et chanteurs valides et en situation d’handicap y évoluent dans une parfaite harmonie. » ajoute l’élue avant de revenir sur l’impact considérable de l’art scénique sur la vie quotidienne des personnes souffrant de troubles moteurs. « Les ateliers chant, danse et théâtre organisés par l’association des Paralysés de France tout au long de l’année permettent à ses participants d’accroitre leur autonomie de manière fulgurante. Ils prennent plus facilement la parole et appréhendent bien mieux leur corps et l’espace dans lequel ils évoluent. On ne peut que féliciter le travail et l’investissement colossal des danseurs et chanteurs professionnels qui les accompagnent. C’est avec beaucoup de plaisir que la commune d’Aramon met à leur disposition une scène où ils peuvent montrer à leurs proches leurs progrès » insiste la conseillère municipale.

Les commentaires sont fermés.