20/06/2017

BD : sensibiliser les pros au quotidien des salariés aidants

aidants.jpg

Comment faire comprendre aux entreprises ce à quoi sont confrontés les salariés aidants ? Grâce à une bande dessinée : Les entreprises et leurs salariés : aidants familiaux ! L'idée a fait son chemin à l'UNAF (Union nationale des associations familiales) et au sein de l'ORSE (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises), qui se sont associés pour proposer un guide à destination des entreprises dont les salariés aident un parent âgé confronté à la perte d'autonomie ou un proche en situation de handicap.

Dessiner les difficultés du quotidien

Partie intégrante du guide, cette bande-dessinée met en scène Séverine et Mathieu, deux personnages qui accompagnent au quotidien, un parent âgé pour Séverine et un fils en situation de handicap pour Mathieu. Réaction des collègues, coups de fil personnel, manque de temps pour soi, besoin de reconnaissance, suivi administratif, gestion du budget, coordination… De nombreux aspects du quotidien y sont relatés avec, pour intention principale, de sensibiliser le milieu professionnel au statut de salarié aidant.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site handicap.fr

06/06/2017

Agefiph : se rénover mais sans le sou

Conference-de-presse-Presentation-des-resultats-2016-de-l-Agefiph_carrouselActu.png

2301484282.2.jpg
podcast

Le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur privé présentait mardi 23 mai ses résultats 2016 et son nouveau plan stratégique. Il alertait aussi sur l’urgence de réformer son financement dans un contexte de besoins accrus.

C’est mathématique ! En 2016, avec 404,5 millions d’euros de collecte et 450,2 millions de financements, l’Agefiph a encore été obligée de puiser dans ses réserves. Des réserves qui s’amenuisent. D’autant que l’État y a pioché par trois fois 29 millions d’euros pour financer les contrats aidés.

Résultat : « À la fin de l’année 2017, elles devraient être épuisées », selon Didier Eyssartier, directeur général de l’Agefiph qui, en compagnie d’Anne Baltazar, sa présidente, présentait mardi 23 mai les résultats 2016 de l’organisme et son nouveau plan stratégique.

2016, année de transition

Une année 2016 présentée comme une année de transition. Transition avec la “loi travail” du mois d’août qui renforce les missions de l’Agefiph dans l’objectif de sécuriser les parcours professionnels, transfère le maintien dans l’emploi aux Cap emploi et créé un cadre pour l’emploi accompagné.

Transition également avec la définition de nouveaux axes stratégiques pour mieux répondre aux besoins des personnes et des entreprises dans un contexte qui a fortement évolué au cours des cinq dernières années.

Lire la suite sur le site Faire Face de l'APF

25/05/2017

Sclérose en plaques : faire face aussi à la difficulté de mener une vie professionnelle

id8522_photo.gif

logo malvoyant.jpg




podcast

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 18 mai 2017 - Pour la première fois en France, une étude initiée par Roche portant sur 800 personnes intégrant plusieurs populations (personnes malades, aidants, employeurs et population active) se penche sur l’impact de la sclérose en plaques (SEP) dans la sphère professionnelle. Cette maladie touche aujourd’hui environ 10 personnes par jour en France[1] et fait partie des affections de longue durée (ALD), avec un diagnostic posé en moyenne à 30 ans[2], c’est-à-dire dans les premières années de la vie professionnelle.

A la veille de la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques (31 mai), Roche en partenariat avec Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP) et l’Association des Paralysés de France (APF) se mobilise pour mettre en lumière les freins à l’insertion et au maintien dans l’emploi des personnes atteintes de SEP et de leurs aidants et souligner le bénéfice de leur intégration pour les entreprises et pour l’ensemble de la société.

Voir le résultat de l'enquête

Lire la suite

21/05/2017

ABYLIMPICS France : Faire la différence par les compétences

abilympics_13207-800x450.jpg

2301484282.2.jpg


podcast

Abilympics France, jeune association nationale à but non lucratif née en 2011, a pour principale vocation de développer la participation des personnes handicapées dans toutes les compétitions de métiers en France et à l'International.

Leur engagement : L'inclusion des personnes en situation de Handicap dans les compétitions de métiers

Abilympics France a naturellement emprunté son nom aux consonances anglo-saxonnes au mouvement mondial dont elle fait partie depuis 2013 et régi par la Fédération Internationale Abilympics (IAF, International Abilympics Federation). Fort de plus de 12 pays qui le constituent, ce mouvement ambitieux s’anime notamment autour de l’organisation, tous les 4 ans, des finales internationales Abilympics.

Leur motivation : Révéler le talent professionnel des personnes en situation de handicap

Contraction de l’anglais « Abilities » (compétences) et « Olympics », les Abilympics sont aux compétitions de métiers ce que les jeux paralympiques sont au sport. Ils sont la démonstration, en situation de compétition, des talents et de l’excellence professionnelle des personnes handicapées.

Aux Olympiades des Métiers Bordeaux 2017, Abilympics France a accompagné 23 candidats ! Cliquez ici pour voir les résultats

09/05/2017

Agefiph : Anne Baltazar révèle le nouveau plan d’action

Photo-Anne-Baltazar-WEB.jpg

logo malvoyant.jpg


podcast

Le 21 février dernier, l’Agefiph adoptait son nouveau plan stratégique. Trente années après sa création, et forte de sa contribution aux résultats enregistrés qui voient notamment le nombre de salariés employés dans les entreprises du secteur privé augmenter régulièrement, l’ Agefiph souhaite réaffirmer son engagement au service de l’emploi des personnes handicapées, tout en rénovant son action. Nous avons pu échanger avec Anne Baltazar, Présidente de l’Agefiph, sur cet imposant chantier qui va commencer à se déployer dès cette année. 

Ce plan rénove et relance de manière importante les ambitions et les actions de l’association. En effet, le conseil d’administration est résolu à se rapprocher du terrain et à forger des partenariats solides avec les organismes spécialisés d’aide à l’emploi pour mieux accompagner les personnes handicapées vers et dans l’emploi. Et ce en renforçant le maintien dans l’emploi des personnes en risque de désinsertion professionnelle et en apportant des aides et des prestations mieux adaptées aux besoins des personnes handicapées.

Ce nouveau positionnement s’appuie sur cinq axes majeurs : permettre des parcours professionnels sécurisés dans le cadre d’une offre d’intervention rénovée, évolutive et en appui des dispositifs de droit commun ; renforcer et mieux cibler la mobilisation du monde économique et social pour l’emploi des personnes handicapées ; renforcer l’accès des personnes handicapées à la formation de droit commun comme l’un des éléments du parcours ; agir sur le réseau d’acteurs de l’emploi, de la formation, de l’orientation et du travail au bénéfice de l’emploi des personnes handicapées ; et enfin être plus lisible et plus visible.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site handirect.fr

24/04/2017

Retraite et handicap : état des lieux avec le CDTHED

1515.PNG

logo malvoyant.jpg


podcast

L’association grenobloise CDTHED (Comité pour le Droit au Travail des Handicapés et l’Égalité des Droits) travaille sur le thème « Retraite et handicap » et tire la sonnette d’alarme depuis quelques mois sur la précarisation des personnes handicapées vieillissantes face aux conditions de départ à la retraite.

Retraite et handicap : où est-on en matière de droit à la retraite des personnes handicapées ?

« La défense des droits des travailleurs handicapés est indissociable de la défense des acquis du Code du Travail pour l’ensemble des travailleurs. En effet, toute disposition portant atteinte aux droits des travailleurs frappe également, et souvent plus durement encore, les plus vulnérables d’entre eux : les travailleurs handicapés. C’est pourquoi notre association a pris position contre la Loi Travail de 2016, comme elle avait pris position en 2014 et 2010 contre des lois qui, sous prétexte de « réformer les retraites », ont allongé la durée de travail avec pour conséquence la baisse des pensions effectivement versées. » Henri Galy, le président du CDTEHD

Aujourd’hui quelle est exactement la situation en termes de retraite et handicap ?

Les travailleurs handicapés ne sont pas protégés des licenciements, et le chômage les frappe deux fois plus que les autres travailleurs, pourtant déjà durement touchés. La maladie et le handicap les usent aussi plus vite, malgré leur motivation. Les parents et aidants de personnes handicapées dépendantes, eux, sont généralement obligés d’assumer le rôle d’auxiliaire de vie dans des conditions très difficiles, au détriment de leurs carrières. Pour tous, l’inégalité professionnelle se prolonge par l’inégalité devant la retraite.

Le handicap et la maladie causent un terrible manque à gagner en termes d’années de cotisation et de salaire de référence, d’autant que les « réformes » successives des retraites (Balladur 1993, Fillon 2003 et 2010, Ayrault 2014) ont aggravé la situation. Comme s’ils n’avaient jamais travaillé, beaucoup en sont réduits à survivre avec l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées, soit 800 euros par mois… environ 200 euros de moins que le seuil officiel de pauvreté !

Lire l'intégralité de cet article sur le site handicapinfos.fr.