Communiqués de presse

  • Annulation par le Conseil d’État de la décision de refus implicite de la CNAF de déduire les frais réels professionnels: Une victoire pour APF France handicap et les bénéficiaires de l’AAH

    Le Conseil d’État, saisi par APF France handicap, vient d’annuler la décision de refus implicite de la Caisse nationale d’allocation familiale portant sur la prise en compte des frais professionnels.

    APF France handicap salue cette décision dans laquelle elle s’est
    particulièrement mobilisée depuis plusieurs années et rappelle que les personnes en situation de handicap percevant l’allocation adultes handicapés ne doivent pas être pénalisées dans l’accès à l’emploi.

    Lire la suite

  • Loi « handicap » 11 février 2005 : Les droits fondamentaux et la dignité ne sont toujours pas respectés !

    2557261891.jpg14 ans après la promulgation de la loi « handicap » du 11 février 2005, les attentes des personnes en situation de handicap et de leur famille sont toujours aussi fortes et les déceptions toujours aussi grandes. Pire, leur situation se dégrade pour un grand nombre d’entre elles. D’ailleurs, dans un récent sondage IFOP, 81% de personnes en situation de handicap témoignent de réelles difficultés à vivre une vie décente. 

    Les principaux piliers de cette loi (accessibilité, compensation, ressources, accès aux droits) ont été peu à peu détériorés. Aujourd’hui, les principes fondamentaux de cette loi ne sont plus portés politiquement. APF France handicap s’alarme et dénonce les reculs récurrents opérés par les différents gouvernements qui se sont succédés depuis plus de dix ans : quand les personnes en situation de handicap verront-elles enfin leurs droits fondamentaux reconnus comme le prévoit la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’ONU, pourtant signée et ratifiée par la France ?

    A l’heure du Grand débat national et alors que la Conférence nationale du handicap se profile, APF France handicap attend une réelle prise en compte des attentes et des besoins des personnes en situation de handicap et de leurs proches dans le respect de leurs droits.

    Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire le communiqué de presse d'APF France handicap !

  • Comité Interministériel du Handicap (CIH) : 140 propositions soumises au gouvernement.


    podcast

    A la veille du Comité Interministériel du Handicap, les associations représentants les personnes en situation de handicap réunies au sein du «Comité d’Entente» et du «Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes» font 140 propositions concrètes au gouvernement pour que 8 années après la ratification de la Convention des Nations Unis par la France, les droits des personnes en situation de handicap soient enfin effectifs dans notre pays.

    La dernière rentrée scolaire l’a encore démontré, les droits des personnes en situation de handicap ne sont pas respectés en France. Force est de constater, que notre pays est très loin de permettre aux personnes en situation de handicap d’être pleinement scolarisées, de disposer d’un emploi, d’un logement, d’être soignées, de voter, de bénéficier de ressources décentes et de vivre avec et parmi les autres dans la société.

    A l’approche de l’examen par l’ONU de l’application de la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées, les associations rendent aujourd’hui public un état des lieux critique de son application. Ce document met en évidence les écarts considérables dans tous les domaines qui existent entre ses préconisations et le quotidien des personnes en situation de handicap. Il fait la démonstration des graves manquements de la politique du handicap de l’Etat français et soumet 140 propositions concrètes au gouvernement.

    A la veille du Comité Interministériel du Handicap, les associations réunies au sein du «Comité d’Entente» et du «Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes» interpellent le gouvernement afin qu’il ajuste sa feuille de route au regard de ses recommandations.

    Selon Luc Gateau, animateur du Comité d’Entente et Florian Guzdek, Président du CFHE, « Le retard de notre pays en matière d’effectivité des droits des personnes en situation de handicap n’est pas une fatalité. Cette effectivité restera un vœu pieu tant qu’elle ne constituera pas la cible de la politique du handicap en France. Le Comité Interministériel du Handicap constitue une opportunité à ne pas manquer afin que toute personne handicapée soit enfin en mesure de développer ses talents, d’être valorisée, écoutée et de disposer d’une place dans notre société ».

    Consulter l’Etat des lieux, la synthèse et les recommandations sur le site du CFHE.

     

  • J-4 avant l'ouverture du 42ème congrès à Montpellier de notre association

    b4b8ad209df295f6885e148b255da10bbd7e539e.png


    podcast
    2301484282.2.jpg

    APF France handicap organise son 42ème congrès du 21 au 23 juin à l’Arena de Montpellier.

    Plus de 1100 congressistes sont attendus pour débattre ensemble des enjeux de société actuels et définir les grandes orientations de l’association pour les années à venir. C’est un événement majeur pour l’association depuis son dernier congrès en 2011.

    Lire la suite

  • Urgence Handicap : une réclamation collective pour faire condamner l'Etat français

    Urgence-handicap.jpg


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Deux organisations européennes soutenues par 5 associations françaises dont APF France handicap ont déposé une procédure de réclamation collective devant le Conseil de l'Europe pour faire condamner l'Etat français pour violation des droits fondamentaux des personnes handicapées.

    Lire la suite