20/06/2017

BD : sensibiliser les pros au quotidien des salariés aidants

aidants.jpg

Comment faire comprendre aux entreprises ce à quoi sont confrontés les salariés aidants ? Grâce à une bande dessinée : Les entreprises et leurs salariés : aidants familiaux ! L'idée a fait son chemin à l'UNAF (Union nationale des associations familiales) et au sein de l'ORSE (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises), qui se sont associés pour proposer un guide à destination des entreprises dont les salariés aident un parent âgé confronté à la perte d'autonomie ou un proche en situation de handicap.

Dessiner les difficultés du quotidien

Partie intégrante du guide, cette bande-dessinée met en scène Séverine et Mathieu, deux personnages qui accompagnent au quotidien, un parent âgé pour Séverine et un fils en situation de handicap pour Mathieu. Réaction des collègues, coups de fil personnel, manque de temps pour soi, besoin de reconnaissance, suivi administratif, gestion du budget, coordination… De nombreux aspects du quotidien y sont relatés avec, pour intention principale, de sensibiliser le milieu professionnel au statut de salarié aidant.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site handicap.fr

04/06/2017

Un café des aidants est mis en place à Nîmes

cafeaidant.png

2301484282.2.jpg  

Les associations "Présence 30" et "Etincelle 30 vivre autonome" en partenariat avec l'Association française des aidants ont décidé de mettre en place un "café des aidants" (financé par le Conseil Départemental) à Nîmes les premiers lundis de chaque mois de 14h00 à 16h00 au Pavillon de la Fontaine dans les Jardins de la Fontaine.

Ces cafés des aidants sont des lieux de rencontres entre aidants pour partager, échanger, prendre du temps pour soi mais aussi rompre l'isolement dans lequel ils sont généralement plongés du fait de la pathologie des personnes aidées. Dans ce lieu les aidants peuvent s'exprimer librement sans peur d'être jugés.

Des "cafés des aidants" existent déjà à Vauvert le troisième mardi du mois, à Uzès le premier mardi du mois et à Alès le premier vendredi du mois.

Pour plus d'informations contacter le 04 66 70 50 33

07/05/2017

Être aidant, combien ça leur coûte ?

image-slogant-Carac-660x330.jpeg

logo malvoyant.jpg


podcast

Accompagner au quotidien un proche dépendant n’est pas seulement un investissement personnel. C’est aussi une charge financière pour l’aidant. Le baromètre annuel de la Carac, mutuelle d’épargne et de retraite, tente une première estimation.

2 049 € par an en moyenne. Voilà ce que deux tiers des aidants interrogés par l’institut OpinionWay pour le compte de la Carac estiment devoir débourser pour assumer leurs responsabilités. Rétribution d’une auxiliaire de vie, frais de transport, aménagement du domicile de la personne aidée, restes à charge en santé…

Les aidants paient cher, et au sens propre, pour leurs proches dépendants. Le détail des dépenses qu’ils engagent par type de poste (image ci-dessous) le montre plus clairement.

d%C3%A9penses-par-poste-aidants-300x180.jpeg

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site faireface.fr

05/05/2017

N°2 du bulletin d'information de l'aide humaine par Maeva de l'APF du Gard

Image bulletin de l'AH.png

2301484282.2.jpg



podcast

Régulièrement nous mettons en ligne sur notre blog un bulletin d'information écrit par Maeva, notre référente "aide humaine" dans le Gard. 

Le thème abordé pour ce second bulletin est : Comment faire une demande de PCH « aide humaine » ?

 schémas maeva.jpg

Pour accéder à la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) il y a un petit circuit à faire. Tout d’abord vous devez vous procurer le dossier à remplir, soit directement à la MDPH[1] ou en le téléchargeant via le lien suivant (www.service-public.fr). Une fois rempli, vous devez le déposer, ainsi que quelques justificatifs, à la MDPH. Avant que le dépôt, nous pouvons vous aider à le remplir ou simplement le relire.

[1] Maison Départementale des Personnes en Situation de Handicap

Lire la suite

19/04/2017

Proches aidants d'enfant en situation de handicap : laisser (un peu) sa place aux pros

aide-humaine-724x390.jpg

logo malvoyant.jpg 
podcast
 

Vous avez trouvé de l’aide (ou vous y pensez), pour vous occuper de votre enfant ou jeune handicapé. Mais pas facile de laisser sa place à d’autres…

Près de 28 % des parents d’enfants et d’ados handicapés interrogés lors d’une enquête les confient difficilement à d’autres personnes. Un récent baromètre des aidants indique que parmi tous ceux qui aident un proche dépendant ou handicapé, seuls 30 % se considèrent comme « aidants ». Et parce qu’il n’y a pas (ou peu) de solutions adaptées et qu’elles coûtent cher, les aides humaines sont encore majoritairement apportées par les parents.

Qui peut m’aider ?

  • Un membre de votre entourage ou un professionnel d’association ou de service d’aide à domicile, auxiliaires de vie, aide-soignante ou infirmière.
  • Les interlocuteurs à solliciter pour vous aider dans les démarches administratives, mais aussi trouver des professionnels qualifiés : la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), le centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune, les associations (locales ou nationales) en lien avec le handicap de votre enfant, le service d’action sociale de votre caisse de retraite.
  • Vous pouvez aussi suivre des formations dispensées pour apprendre à déléguer, accepter d’être accompagné auprès du Centre d'information et de formation des aidants (CIF).
  • Vous ne trouvez pas d’auxiliaire de vie ou de garde d’enfant suffisamment qualifié ou vous n’êtes pas prêts à confier votre enfant ? Faites au moins appel à une aide ménagère pour quelques heures par semaine. Un moyen de vous soulager sur les tâches du quotidien et de vous reposer un peu, de passer du temps avec vos enfants, votre conjoint.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site déclic.fr

10/04/2017

Le Café des Aidants sur Nîmes

café.PNG

logo malvoyant.jpg


podcast
 

En partenariat avec l’association « Vivre Autonome Étincelle 30 », l’association Présence 30 propose un Café des Aidants, tous les premiers lundis de chaque mois de 14h00 à 16h00, à Nîmes.

Il s'agit d'un lieu de rencontre ouvert à tous les aidants, sans distinction liée à l’âge ou au type de dépendance de leur proche. C’est un espace d'information et de libre échange où des sujets divers qui touchent les aidants pourront être abordés. Par exemple, la situation de son proche, les relations avec les professionnels d'intervention, les autres membres de la famille, la conciliation avec la vie professionnelle. Il permet également de trouver des informations concernant les aides financières, les lieux-ressources, les démarches à accomplir…

Le but étant de réunir ces personnes qui jouent un rôle primordial auprès des personnes dépendantes ou en situation de handicap, autour d'un café dans une ambiance conviviale. le café des aidants cherche a apporter un soutien et de rompre l'isolement des aidants en cherchant ensemble des solutions à leurs éventuels problèmes, grâce au partage et à l’échange d’expériences.        

NB: En cas de Jour Férié le Café des Aidants est reporté au Lundi suivant.