08/06/2016

L'APF et Vous : Interview de Samuel

Photo Samuel.JPG

oeil balabolka.jpg



podcast

Chaque semaine, nous avons décidé de mettre à l’honneur des acteurs de notre association en les interviewant pour apprendre à mieux les connaitre et qu’ils partagent avec nous leur expérience à l’APF.

Au fil des articles, vous découvrirez des adhérents, bénévoles ou donateurs, connus ou peu connus que nous mettrons au cœur de l’actualité.


  • Présentez-vous

Je m’appelle Samuel THOMAS, j’ai 23 ans et j’habite à Nîmes.

  • Quel est votre statut/rôle au sein de l’APF ?

Je suis agent de développement associatif (volontaire en service civique).

  • Comment avez-vous connu le Service Civique ?

J’ai connu le Service Civique sur internet.

  • Il existe beaucoup de missions en Service Civique, pourquoi avoir choisi l’APF ?

Je connais déjà l’APF de nom et c’était la mission qui m’intéressait le plus parmi les autres.

  • Depuis quand êtes-vous volontaire à l’APF et pour combien de temps ?

Depuis mi-mai jusqu’à début janvier (8 mois).

  • Quelles sont vos missions ?

Participer aux différents ateliers avec les adhérents, développer un projet de jeu de rôles à grande échelle pour les adhérents du Gard et de l’Hérault et je vais prochainement m’occuper du blog de l’APF du Gard et quelques petites missions de communication.

  • A quelles activités participez-vous ?

Je participe à l’atelier peinture et la chorale. Et je prévois d’organiser/participer à d’autres activités dans le futur.

  • Qu’est-ce que l’APF vous apporte professionnellement et personnellement ?

Professionnellement, l’APF m’apporte des relations sociales assez privilégiées avec les personnes en situation de handicap. L’équipe avec laquelle je travaille me fait confiance et me laisse le champ libre pour que je puisse créer de nouveaux projets. Et personnellement, elle m’apporte des relations humaines à la fois intéressantes, riches et le fait d’être dans un établissement à taille humaine me permet de mieux connaître les personnes et de varier les activités quotidiennes au sein de l’APF.

  • Quels sont vos futurs projets ?

Je souhaite rentrer à l’IFME (Institut de Formation aux Métiers d’Educateur) de Nîmes dans le but de devenir éducateur spécialisé avec les enfants.

Les commentaires sont fermés.