07/12/2016

Fin de vie : les Français méconnaissent leurs droits selon l’Ifop

Capture.PNG

oeil balabolka.jpg


podcast

Apaiser les souffrances, refuser l’acharnement thérapeutique ou faire connaître sa position en prévision de sa propre fin. Les Français, dans leur grande majorité, méconnaissent les possibilités offertes par la loi sur la fin de vie votée en février 2016. C’est le principal enseignement de l’enquête Ifop sur la perception de la fin de vie, rendue publique le 22 novembre.

Les enjeux liés à la fin de vie restent encore méconnus. Pour preuve : 62 % des Français n’ont jamais entendu parler de la loi Claeys-Leonetti, le nouveau cadre légal voté en février 2016 venant compléter la loi Leonetti de 2005 sur la fin de vie. Voilà la principale révélation de l’enquête menée par l’institut Ifop. Réalisée à la demande de la Fondation Adréa, elle a porté sur un échantillon de 1 002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Lire la suite sur Faire-Face

Les commentaires sont fermés.