17/02/2017

Financez vos vacances adaptées en famille

argent_vacances-800x431.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Le surcoût lié au handicap peut peser lourd dans le budget des vacances adaptées. Pour compenser, des aides financières existent. Le site du magazine Déclic vous dit quels organismes solliciter pour faire baisser la facture.

Définir le surcoût lié au handicap

Vous pouvez faire une demande auprès de la MDPH (Maison Départementale pour Personnes Handicapées), que vous releviez de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) ou de l’AEEH (Allocation d’éducation de l’enfant handicapé). Sachez cependant qu’il est plus facile d’obtenir de l’aide financière pour un séjour adapté (en colonie de vacances par exemple) que pour des vacances en famille. On vous demandera de justifier le surcoût lié au handicap : c’est-à-dire la différence entre ce que vous allez payer et un séjour comparable pour une famille dont aucun membre n’est en situation de handicap. Il faut donc présenter un devis comparatif. Le surcoût peut correspondre à un besoin d’accompagnement, pour financer par exemple le recours à des animateurs dans un village vacances. Il peut aussi être lié à un besoin de matériel adapté : louer une joëllette, un monopousseur, des skis adaptés, un hippocampe, etc. Anticipez plusieurs mois à l’avance afin que votre demande puisse être étudiée par votre référent MDPH.

Lire la suite sur le site du magazine Déclic

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.