17/08/2015

Un logement accessible sans se ruiner ?

2301484282.2.jpg
podcast

image3-140px.jpgVotre logement n’est plus adapté? Vous aimeriez réaliser des travaux ? Tout ce qu’il faut savoir avant de démarrer et obtenir des financements, comme l’ont fait les parents d’Hugo, 9 ans, atteint de leucodystrophie.

Qui peut bénéficier d’une aide ?


Les propriétaires. Si votre enfant a un taux d’incapacité au moins égal à 50  %, perçoit un complément de l’AEEH ou la PCH.


Les locataires aussi. À la condition qu’il s’agisse de votre résidence principale et que le propriétaire donne son accord pour les travaux.

Pour quels aménagements ? Ceux qui maintiennent ou améliorent l’autonomie par l’adaptation et l’accessibilité du logement. Ils doivent permettre à votre enfant de circuler, d’utiliser les équipements indispensables à la vie courante, de se repérer et de communiquer, faciliter l’intervention des aidants à domicile.

Les limites. Dans le cas d’un aménagement, seul le coût de l’équipement est pris en charge. Dans le cas d’une construction neuve ou d’une extension, la prise en charge se résume au surcoût de l’équipement par rapport à un équipement de base. La différence, par exemple, entre le coût d’une porte coulissante et celui d’une porte battante standard.

Et pour le financement ?


La PCH, principale source de financement. Les frais d’aménagement du logement sont pris en charge par le troisième volet de la PCH. Cet élément peut être cumulé avec un complément de l’AEEH, à condition qu'il ne couvre pas des frais de même nature.

Jusqu’à 10 000 € tous les dix ans. Sur la base du montant des devis, le taux de prise en charge est de 100 % pour la tranche de travaux jusqu’à 1500 €, puis de 50 % au-delà de 1 500 €.

Autres financeurs possibles. Des organismes spécialisés comme l’Agence nationale de l’habitat (Anah), votre mutuelle ou caisse de retraite, votre commune et notamment par l’intermédiaire du Centre communal d’action sociale (CCAS), des associations.

Lire la suite sur le site Déclic

Commentaires

Toussaint Osiace
n°601 residence les manguiers
6 rue mangue fil (concordia)
97150 Saint-mantin
0690157808




Madame, Monsieur,


Bonjour, je m’appelle Osiace Toussaint, actuellement titulaire d’un baccalauréat STMG ? J’entame ma poursuite d’étude à Nîmes au Lycée Ernest Hemingway pour un DCG( Diplôme comptables et de gestion). Je me retrouve dans une situation d’urgence puisque Je suis un jeune garçon à mobilité réduite (je suis en fauteuil roulant), confronté à la difficulté de trouver un logement. En effet J’ai effectuée de nombreuses recherches, et je n’ai toujours pas trouver de logement à ce jour du adapté a ma situation d’handicap (il me faudrait une douche qui permettrai l’accès a mon fauteuil roulant, et non pas de baignoire ou de douche a hauteur élevée). De plus LADOM a validé mon billet, et je devrai normalement partir à destination de Nîmes le samedi 15 Aout 2015. Je viens par ce mail, vous demander dans l’urgence votre aide afin de trouver un logement adapter ma situation En vous remerciant d’avance, de l’intérêt que vous porterais a cette requête, recevez Madame Monsieur l’expression de mes salutations distinguées.

Écrit par : Toussaint Osiace | 18/08/2015

Les commentaires sont fermés.