12/10/2015

Négociation collective sur emploi et handicap : bientôt une table ronde !


podcast
2301484282.2.jpg

BBBBB.jpgEn octobre 2015 devrait avoir lieu une table ronde consacrée à la négociation collective sur le handicap, afin d'inviter les partenaires sociaux à donner la priorité au travail en milieu ordinaire. Un outil pour résorber le chômage ?


Une table ronde consacrée à la négociation collective sur le handicap en octobre 2015 ? C'est en tout cas la promesse faite par Myriam El Khomri, ministre du travail, à Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées.

« Elle sera organisée à la suite de la conférence sociale du 19 octobre 2015, afin d'associer pleinement les partenaires sociaux puisque les travaux préparatoires et le second bilan des accords seront alors achevés, a expliqué Ségolène Neuville ». Cette perspective marque-t-elle l'attachement à l'accès et au maintien des travailleurs handicapés en milieu ordinaire de travail ? Ségolène Neuville est en convaincue et invite les partenaires sociaux à placer l'emploi des travailleurs handicapés au cœur du dialogue social donnant, selon elle « clairement la priorité au travail en milieu ordinaire ».

Elle assure à la ministre que « les associations représentatives des personnes handicapées reconnaîtront ce geste à sa juste valeur. Une politique du travail inclusive requiert de parler du travail au ministère du travail. »

Une journée d'échange

Cet engagement a été formulé le 30 septembre 2015 dans le cadre d'une journée nationale des « Plans régionaux pour l'insertion des travailleurs handicapés », ce PRITH étant une instance de pilotage qui vise à coordonner les acteurs de l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, qu'ils s'inscrivent dans le droit commun ou qu'ils travaillent sur des actions spécifiques.

Cette journée d'échange était organisée au sein du Ministère du travail, en partenariat avec l'Association des régions de France (ARF), l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées), le Fiphfp (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) et Pôle emploi.

La ministre du travail a reconnu que si le « taux d'emploi des personnes en situation de handicap progresse, il reste très en deçà de la loi (6 % de personnes handicapées dans les établissements de plus de 20 salariés), soit 3,1 % dans le privé (environ 360 000 personnes) et 4,9 % dans le secteur public (environ 210 000 personnes) ».

Lire la suite sur le site handicap.fr

Les commentaires sont fermés.