03/05/2016

Avancée vers le traitement de la dystrophie myotonique

2301484282.2.jpg  
podcast

Dystrophie-myotonique-660x330.jpgLes travaux d’une étude internationale lèvent le voile sur les mécanismes responsables des troubles cardiaques de la dystrophie myotonique. Ces résultats pourraient contribuer à la découverte d’un traitement de cette maladie rare.

Malgré les connaissances déjà accumulées, de nombreux points restent à élucider sur la dystrophie musculaire, atteinte d’origine génétique. En particulier, au sujet de sa forme adulte la plus commune, la dystrophie myotonique, appelée également maladie de Steinert. Cette maladie se traduit par un affaiblissement des muscles squelettiques et, surtout, par des troubles cardiaques, dont des arythmies – c’est-à-dire des perturbations du rythme du cœur affectant sa fréquence, l’intensité de ses contractions et sa régularité. Ces graves dysfonctionnements représentent d’ailleurs la deuxième cause de décès liés à cette dystrophie musculaire. C’est pourquoi la communauté scientifique a décidé de se mobiliser.

Lire la suite sur faire-face.fr

Les commentaires sont fermés.