20/11/2016

J-30 avant vernissage de la prochaine Expo

 

oeil balabolka.jpg


podcast
 

De l'humour pour sensibiliser au handicap ?

Tel est le challenge lancé par l'Association des Paralysés de France du Gard au talentueux dessinateur de presse nîmois, à la renommée nationale qu'est  Frank Vriens.

Grâce à des rencontres bouleversantes avec des personnes en situation de handicap de l'APF, de la FAAF, de l'association surdi 30, du foyer Hubert Pascal, Frank nous propose une exposition de 20 caricatures, sur le thème " rire de nous, c'est nous aimer un peu". Cerise sur le gâteau,  le grand artiste Desclozeaux a souhaité rejoindre et soutenir l'aventure en complétant l'exposition avec 20 de ses œuvres évoquant le handicap.

Au final, ce sont donc 40 œuvres que nous vous invitons à découvrir, pour envisager le handicap différemment.

Nous vous attendons nombreux le 20 décembre à 18h30 à la Galerie Jules Salles pour un vernissage placé sous le signe de la bonne humeur...pour rire, sourire,  mais aussi réfléchir.

 

Exposition du 12 décembre 2016 au 20 janvier 2017

Galerie Jules Salles / 13 boulevard Amiral Courbet / Nîmes

Tous les jours de 10h00 à 18h00 sauf le lundi et les dimanches 25 décembre 2016 et 1er janvier 2017

 

Frank Vriens

Frank Vriens est un réfugié venu du Nord mais qui ne l’a jamais perdu. Après des étapes flamandes (belges et françaises) il continue sa migration jusqu’à rejoindre notre beau pays.

Toujours préoccupé et désespéré par le cynisme de l’actualité il cherche la consolation dans la Saint-Gilloise, le Costières de Nîmes, les copains, les balades canines, et le dessin… La mélancolie est sa terrible source d’inspiration.
Il poursuit sa carrière de graphiste/ illustrateur à 500 mètres de la préfecture gardoise mais il a été adopté par l’équipe de Sinémensuel où il est publié régulièrement.

A ses moments perdus, Frank Vriens est également peintre et lauréat de l'exposition concours Beauté et handicap, 2015.

 

Desclozeaux

 

Desclozeaux est né le 5 juin 1938 à

Sernhac dans le Gard, au milieu des vignes et des cerisiers paternels.

Après des études secondaires en Avignon, il devient l'élève de l'affichiste Paul Colin à Paris, de 1957 à 1960. C'est en 1965 qu'il publie ses premiers dessins dans la presse.

En 1967, il fonde en Avignon la S.P.H. (Société Protectrice de l'Humour), qu'il animera jusqu'en 1976.

En 1968, il devient collaborateur du Nouvel Observateur, où il publie chaque semaine au moins un dessin.

Desclozeaux se consacre presque exclusivement à la presse et à l'édition : dessins satiriques, illustrations de textes et de livres, couvertures, affiches d'expositions et de spectacles, cartes postales, jaquettes de livre.

Histoire d'amour.JPG

 

Les commentaires sont fermés.