12/03/2017

Camille Boillet, une créatrice de robes pour toutes les mariées

camille-boillet-creatrice-de-robes-de-mariee-adaptees-au-handicap.jpeg

logo malvoyant.jpg

 
podcast

Trouver sa robe de mariée rime souvent avec longue quête. Mais pour les femmes en fauteuil roulant, le parcours est encore plus compliqué. C’est pourquoi Camille Boillet  a décidé d’imaginer et créer des robes accessibles à toutes.

Faire Face : Comment êtes-vous devenue couturière professionnelle ?

Camille Boillet : Ma grand-mère s’occupait souvent des retouches des vêtements de ses enfants. Je l’observais, passionnée, pendant de longues heures. Un jour, j’avais 8 ans, elle m’a enseigné les bases de la couture.

Ensuite, sur des chutes de tissus, je me suis entraînée à coudre des robes pour mes poupées. Mais, pendant toute ma scolarité, j’ai pensé que les études de couture n’étaient pas pour moi. Les écoles étaient trop onéreuses. Finalement, c’est mon professeur principal de 3ème qui a trouvé une formation en bac pro.

FF : Pourquoi avoir décidé de concilier mode et accessibilité ?

C.B : Parmi ma famille et mes amis, j’ai de nombreuses personnes en situation de handicap. Je les ai souvent vues avoir des soucis avec le choix de leurs vêtements.

Un jour, j’ai rencontré la présidente de l’association Cover, le Collectif autour du vêtement ergonomique. Elle organisait une “Alter fashion Week” et m’a demandé de réaliser une robe de mariée adaptée à une femme en fauteuil roulant.

Lire la suite sur le site de Faire Face

Les commentaires sont fermés.