Le chèque énergie est entré en vigueur le 1er janvier

cheque-energie-660x330.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Consumés le tarif première nécessité électricité et le tarif spécial de solidarité gaz naturel. Le chèque énergie les remplace au 1er janvier pour les ménages aux plus faibles revenus. Une aide annuelle, nominative et exclusivement destinée à payer les factures d’énergie du logement.

D’un montant moyen de 150 €, le chèque énergie aide les ménages les plus modestes à régler leur facture d’électricité, de gaz, de fioul ou de bois. Après avoir été expérimenté dans quatre départements, le voici généralisé.

Qui peut en bénéficier ?

Vous avez droit au chèque énergie si :
– vous habitez dans un logement imposable à la taxe d’habitation (même si vous en êtes exonéré(e)) ;
– votre revenu fiscal de référence par unité de consommation (UC) est inférieur à 7 700 € par an. La première personne du ménage compte pour 1 UC, la deuxième pour 0,5 UC et les suivantes pour 0,3 UC. Exemple : un couple avec trois enfants représentent 2,4 UC.
À savoir : l’AAH n’étant pas déclarable aux impôts, elle n’entre pas dans le revenu fiscal de référence.

Lire la suite sur le site Faire Face de l'APF

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel