Accessibilité - Page 5

  • Un site web pour tester le handicap : outil de sensibilisation à l’accessibilité numérique

    Nouvelle image (4).jpg


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Une société travaillant sur l’accessibilité numérique vient de mettre en ligne un site pour prendre conscience de l’importance de mettre en œuvre systématiquement une démarche d’accessibilité numérique.

    Disponible en anglais et en français, le site simule les troubles les plus courants (daltonisme, mal-voyance, cécité, surdité, handicap moteur).

    Suivre ce lien pour accéder au site

  • Montpellier : Faciligo une start-up solidaire

     Faciligo.png


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Un article que les lecteurs de La Gazette de Montpellier ont pu découvrir en kiosque dès le 30 novembre 2017 : 

    Voyager solidaire et social : c’est le credo de la petite start-up Faciligo qui vient de signer un partenariat avec la SNCF et qui prévoit une levée de fonds de 500 000 euros dans les mois qui viennent.

    Créée fin 2016 et installée à Cap Omega (Millénaire), la plate-forme met en relation des personnes à mobilité réduite (seniors ou personnes en situation de handicap) avec des voyageurs désireux de se rendre utiles. “Lorsqu’elle veut voyager, une personne à mobilité réduite sollicite le plus souvent une personne de son entourage. En plus de payer son billet, elle paie donc le billet de l’accompagnant”, détaille Hind Emad, cogérante de la société. “Faciligo lui permet d’être accompagnée par quelqu’un qui avait prévu de voyager.”


    Covoiturage
    Une solution gagnant-gagnant : l’accompagnant, en échange d’un billet moins cher, voire gratuit (si la personne possède une carte d’invalidité), s’engage à porter les bagages, aider à la montée et à la descente et se rendre disponible pendant le voyage.

    Outre la SNCF, Faciligo fonctionne également avec des transports en commun, dont la TaM, et propose un système de covoiturage. Dix mille personnes utilisent déjà la plate-forme. Les fondateurs espèrent grimper à 50 000 utilisateurs en 2018. 

    Coline Arbouet pour La Gazette de Montpellier

  • Fin du transport à la demande par le GIHP dans le Gard et PCH transport

    le-groupement-pour-l-insertion-des-personnes-handicapees_1973411_667x333.jpg?v=1


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Chers amis, chers adhérents,

    Nous avons été informés en décembre, qu'à compter du 18 janvier 2018, le Conseil départemental du Gard mettait fin à la  mission de transport du GIHP (transport de substitution) sur les lignes départementales. 

    Dans un département où les transports en commun au niveau départemental sont inaccessibles, ce problème plonge les personnes à mobilité réduite dans le désarroi.

    Notre délégation a tenté de rechercher des solutions afin de pallier aux problématiques rencontrées par un bon nombre de nos adhérents, sans succès.

    D'après la MDPH, l'octroi de la PCH transport à son niveau maximal (200 euros/mois) aux bénéficiaires de la PCH (de même que des solutions personnalisées par les bénéficiaires de l'ACTP) suffit à  résoudre les problèmes des personnes. Qu'en pensez-vous?

    Si vous êtes concernés, nous vous demandons donc de vous tourner vers la MDPH, , afin, quoi qu'il en soit, de bénéficier de ce droit. Sachant que vous devrez justifier de tous vos actes de transport.

    Merci par ailleurs de nous tenir informés de vos démarches (mail : dd.30@apf.asso.fr ou au 04 66 29 27 07).

    Dolorès Orlay-Moureau Directrice des délégations APF Gard-Hérault

    Nous vous invitons également à consulter l'article que le site Faire Face de l'APF a consacré à ce problème "Le Gard envoie à la casse le service départemental de transport adapté"