06/07/2017

Franck Dubosc, réalisateur : il a été inspiré par sa mère en fauteuil roulant

7108395_1-0-1588379043_1000x625.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Le comédien est actuellement en plein tournage de son premier film en tant que réalisateur, "Tout le monde debout", qui traite du handicap. Un sujet qu'il connait bien puisque sa mère est elle-même en fauteuil roulant, ce qui l'a inspiré lors de l'écriture du scénario.

Après avoir joué pour les autres durant de nombreuses années, Franck Dubosc s'est lancé un nouveau défi : passer à la mise en scène. Et pour son premier long-métrage derrière la caméra, l'humoriste a décidé d'aborder un sujet pour le moins personnel, celui des personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Ce que sa mère vit au quotidien, comme il l'a révélé au Parisien ce mardi 4 juillet 2017 : "Ma mère est dans une chaise roulante et je pense souvent à tout ce qu'on peut faire malgré le fauteuil. (...) En me promenant avec ma mère, je me disais aussi qu'au cinéma, on voit souvent les gens marcher côte à côte dans la rue et que deux personnes en fauteuil ne peuvent pas avancer sur un trottoir à côté l'une de l'autre."


"Une comédie sincère"

Précisons cependant que malgré ce thème lourd, "Tout le monde debout" ne manquera pas d'humour. "Je ne voulais ni d'une comédie burlesque ni d'un film dramatique, mais d'une comédie sincère", assure ainsi Franck Dubosc, qui en tiendra également le premier rôle.

Attendu pour le 14 mars 2018 dans les salles obscures, le long-métrage racontera l'histoire de Jocelyn, un homme d'affaire qui se fait passer pour un handicapé afin de séduire une jeune femme. Mais un jour, cette dernière lui présente sa soeur (jouée par Alexandra Lamy) qui vit réellement en fauteuil roulant...


Sur le tournage du premier film réalisé par... par leparisien

Article issu du site Cinéday Orange

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.