Le Député de la 6ème circonscription du Gard va déposer 2 propositions de loi en faveur du handicap

Capture_d_e_cran_2017-06-27_a_16_08_57-e1498598169145-768x425.jpg


podcast
2301484282.2.jpg

C’est ce que l’on appelle une niche parlementaire. Une séance exceptionnelle au cours de laquelle les groupes à l’Assemblée peuvent déposer des propositions de loi, en dehors de l'ordre du jour fixé par le gouvernement. Le 17 mai, le député centriste de la 6ème circonscription du Gard, Philippe Berta,  profitera de l’occasion pour présenter deux propositions de loi sur les quatre proposées par le MoDem dont une portant sur le handicap : 

« Nous allons proposer de supprimer l’âge limite, actuellement fixé à 75 ans, pour que les personnes atteintes d’un handicap puissent continuer à bénéficier d’une prestation complémentaire », explique l’élu. Une mesure qui touche « 9 000 personnes. Ce qui représente 46 millions d’euros. » D'après le Nîmois, « cette proposition a reçu un soutien total de la secrétaire d’État Sophie Cluzel. » 

La deuxième partie du texte portant sur le handicap prévoit une expérimentation dans trois départements : « elle vise à supprimer le "reste à charge" payé par les personnes souffrant d’un handicap dans l’adaptation de leur logement où l’acquisition d’un fauteuil… », poursuit Philippe Berta. Le texte sera présenté le 9 mai en commission avant d’atterrir sur la table de ses collègues députés, le 17 mai.

Article issu du site Objectif Gard

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel