Communiqués de presse - Page 4

  • Nouvelle législature : les attentes prioritaires des personnes en situation de handicap

    Nouvelle image (6).png

    2301484282.2.jpg

    podcast

    Communiqué de presse de l'APF du 29 juin 2017

    À quelques jours du discours du président de la République devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles et du discours de politique générale du Premier ministre, l’APF souhaite rappeler les attentes et préoccupations prioritaires des personnes en situation de handicap et de leur famille. 

    Le handicap est l’une des priorités affichées par le nouveau gouvernement, et l’APF tient à saluer des premiers signes positifs : rattachement du Secrétariat d’Etat chargée des personnes handicapées au Premier ministre, communication sur le handicap lors du Conseil des ministres le 7 juin. 

    Cependant, les attentes des 12 millions de personnes concernées par le handicap en France, restent fortes et nombreuses. Elles attendent des engagements concrets et des mesures précises sur la compensation du handicap, les ressources et l’accès aux soins et à la santé.  

    Lire la suite

  • Handicap : la feuille de route de la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées

     sophie_cluzel_960.jpg?itok=rTNkAenD

     

    2301484282.2.jpg
    podcast

    Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, a présenté lors du Conseil des ministres du 7 juin une communication intitulée "Handicap : une priorité du quinquennat". Parmi les mesures annoncées, la revalorisation de l’Allocation adulte handicapé (AAH) de 100 euros par mois.

    Le handicap touche 12 millions de Français. "Nous devons relever le défi d’une société accessible, fraternelle et solidaire, qui facilite la vie au quotidien au lieu de segmenter, et qui rend possible au lieu de contraindre", a déclaré la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées lors de sa communication en Conseil des ministres.
     
    "Si le cadre législatif et réglementaire français est posé, il est complexe et génère trop de fonctionnement en silo", constate la secrétaire d'État. Pour améliorer le dispositif, le Gouvernement souhaite partir des besoins individuels et de l’expertise des personnes en situation de handicap et de leurs proches, pour bâtir des solutions collectives. Une concertation sera lancée avec l'ensemble des acteurs et en particulier les collectivités territoriales pour simplifier l'accès aux droits et améliorer la qualité de service.

    Parmi les mesures énoncées :

    Lire la suite

  • Sclérose en plaques : faire face aussi à la difficulté de mener une vie professionnelle

    id8522_photo.gif

    logo malvoyant.jpg




    podcast

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Paris, le 18 mai 2017 - Pour la première fois en France, une étude initiée par Roche portant sur 800 personnes intégrant plusieurs populations (personnes malades, aidants, employeurs et population active) se penche sur l’impact de la sclérose en plaques (SEP) dans la sphère professionnelle. Cette maladie touche aujourd’hui environ 10 personnes par jour en France[1] et fait partie des affections de longue durée (ALD), avec un diagnostic posé en moyenne à 30 ans[2], c’est-à-dire dans les premières années de la vie professionnelle.

    A la veille de la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques (31 mai), Roche en partenariat avec Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP) et l’Association des Paralysés de France (APF) se mobilise pour mettre en lumière les freins à l’insertion et au maintien dans l’emploi des personnes atteintes de SEP et de leurs aidants et souligner le bénéfice de leur intégration pour les entreprises et pour l’ensemble de la société.

    Voir le résultat de l'enquête

    Lire la suite

  • APF Évasion recherche plus de 1200 accompagnateurs bénévoles

    2301484282.2.jpg
    podcast

    « Mes vacances sont plus fortes que les tiennes… »

    APF Evasion défend le droit aux vacances pour tous !

    Ainsi, le service vacances de l’APF recherche des accompagnateurs bénévoles pour apporter une aide personnalisée à des vacanciers en situation de handicap moteur ou de polyhandicap lors de séjours de vacances, cet été.

    Toute personne de plus de 18 ans, dynamique, respectueuse des valeurs de l’APF et prête à donner 2 semaines de son temps peut devenir accompagnateur bénévole !

    Cette année, ce sont 1200 vacanciers (adultes et enfants) qui partiront en vacances en France ou à l’étranger, de juin à septembre, grâce à l’engagement de plus de 1200 bénévoles à leurs côtés.
    Les accompagnateurs participent à toutes les activités et visites proposées lors du séjour et aident les vacanciers dans tous leurs gestes quotidiens : manger, se laver, s’habiller, etc.> Un accompagnateur = un vacancier

    Véritable soutien pour la personne en situation de handicap, l’organisation des séjours prévoit un accompagnateur pour chaque vacancier.

    Aucune compétence particulière n’est demandée aux bénévoles, il suffit d’être majeur avec une bonne résistance physique et surtout l’envie de partager des moments forts et inoubliables durant 2 semaines. « Beaucoup de bénévoles sont accros à APF Evasion, ils reviennent tous les étés depuis des années ! » confie Sonia De Gois, responsable du recrutement au sein d’APF Evasion.

    APF Evasion prend en charge les frais des accompagnateurs bénévoles (transport, hébergement, repas, assurances). Des journées de formation sont programmées sur le lieu du séjour avant l’arrivée des vacanciers.

    Lire la suite

  • Communiqué de Presse de l'APF du 19 avril 2017: Compensation du handicap

    ttt.PNG

    2301484282.2.jpg
    podcast

    A quelques jours du premier tour des élections, l’APF fait le constat que le droit à compensation inspire peu, voire pas du tout, les candidats à l’élection présidentielle !

    Dans l’enquête Ifop-APF « Conditions de vie, aspirations et intentions de vote », une meilleure prise en charge pour compenser les situations de handicap est l’objectif prioritaire cité par les personnes en situation de handicap pour améliorer leur quotidien.

    L’APF demande en urgence le respect du principe fondamental de la prestation de compensation du handicap (PCH) : son caractère individuel. Elle demande un élargissement immédiat des besoins couverts par la prestation (activités ménagères, aides à la parentalité, aides à la communication etc.) et la revalorisation immédiate des tarifications de tous les besoins (aides humaines, techniques etc.).

    L’APF demande à terme la création du « risque autonomie » qui doit financer l’intégralité des besoins et l’intégralité des dépenses effectuées par les personnes au titre des aides à l’autonomie. Et ceci quelle que soit l’origine de la situation de handicap, quel que soit l’âge, et quel que soit le besoin.

    Lire la suite