06/06/2017

Agefiph : se rénover mais sans le sou

Conference-de-presse-Presentation-des-resultats-2016-de-l-Agefiph_carrouselActu.png

2301484282.2.jpg
podcast

Le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur privé présentait mardi 23 mai ses résultats 2016 et son nouveau plan stratégique. Il alertait aussi sur l’urgence de réformer son financement dans un contexte de besoins accrus.

C’est mathématique ! En 2016, avec 404,5 millions d’euros de collecte et 450,2 millions de financements, l’Agefiph a encore été obligée de puiser dans ses réserves. Des réserves qui s’amenuisent. D’autant que l’État y a pioché par trois fois 29 millions d’euros pour financer les contrats aidés.

Résultat : « À la fin de l’année 2017, elles devraient être épuisées », selon Didier Eyssartier, directeur général de l’Agefiph qui, en compagnie d’Anne Baltazar, sa présidente, présentait mardi 23 mai les résultats 2016 de l’organisme et son nouveau plan stratégique.

2016, année de transition

Une année 2016 présentée comme une année de transition. Transition avec la “loi travail” du mois d’août qui renforce les missions de l’Agefiph dans l’objectif de sécuriser les parcours professionnels, transfère le maintien dans l’emploi aux Cap emploi et créé un cadre pour l’emploi accompagné.

Transition également avec la définition de nouveaux axes stratégiques pour mieux répondre aux besoins des personnes et des entreprises dans un contexte qui a fortement évolué au cours des cinq dernières années.

Lire la suite sur le site Faire Face de l'APF

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.