29/04/2017

Une pétition en ligne pour la création d’un vrai ministère du handicap

ZOaBvQuuMzDsNGp-800x450-noPad.jpg?1493201362

logo malvoyant.jpg


podcast

Lancée il y a une semaine sur Twitter, une nouvelle pétition en ligne revendique la création d’un «vrai ministère du handicap» dirigé par un ou une ministre en situation de handicap. Faire Face a passé un petit coup de fil à Patrick Touchot, son auteur, pour en savoir plus.

Faire Face : Comment vous est venue l’idée de lancer cette pétition ?

Patrick Touchot : En lisant une interview que Philippe Croizon a récemment donnée au Journal du Dimanche. Il y revendique l’existence d’un « vrai ministère transversal du handicap, pas un sous-secrétariat D’État dépendant du ministère de la Santé ». Il a raison.

12 millions de citoyens en situation de handicap méritent un ministère dédié avec un vrai budget pour que les dossiers puissent avancer. Pas un secrétariat d’État sans réel pouvoir par rapport au ministère de tutelle.

FF : Vous allez plus loin en réclamant un-e ministre handicapé-e. En quoi une personne en situation de handicap aurait-elle plus de légitimité qu’une personne valide ?

P.T : Quelqu’un qui est concerné par le handicap parce qu’il le vit au quotidien sera plus crédible dans ses prises de position. Avec mon épouse, nous siégeons depuis des années avec des personnes valides à une commission accessibilité. Il y a une marche pour accéder à la salle de réunion. Les autres membres valides n’y avaient même pas prêté attention.

pour signer la pétition cliquez ici change.org

Retrouvez l’intégralité de l'article sur le site faireface.fr.

22/04/2017

Communiqué de Presse de l'APF du 19 avril 2017: Compensation du handicap

ttt.PNG

2301484282.2.jpg
podcast

A quelques jours du premier tour des élections, l’APF fait le constat que le droit à compensation inspire peu, voire pas du tout, les candidats à l’élection présidentielle !

Dans l’enquête Ifop-APF « Conditions de vie, aspirations et intentions de vote », une meilleure prise en charge pour compenser les situations de handicap est l’objectif prioritaire cité par les personnes en situation de handicap pour améliorer leur quotidien.

L’APF demande en urgence le respect du principe fondamental de la prestation de compensation du handicap (PCH) : son caractère individuel. Elle demande un élargissement immédiat des besoins couverts par la prestation (activités ménagères, aides à la parentalité, aides à la communication etc.) et la revalorisation immédiate des tarifications de tous les besoins (aides humaines, techniques etc.).

L’APF demande à terme la création du « risque autonomie » qui doit financer l’intégralité des besoins et l’intégralité des dépenses effectuées par les personnes au titre des aides à l’autonomie. Et ceci quelle que soit l’origine de la situation de handicap, quel que soit l’âge, et quel que soit le besoin.

Lire la suite

17/04/2017

Guide fiscal des personnes en situation de handicap – Édition 2017

Guide-fiscal-2017-couverture.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Entre mi-avril et début mai, la déclaration d’impôt arrive dans la boîte aux lettres. Le guide fiscal Faire Face 2017 de l'APF vous accompagne. La TVA, la taxe d’habitation, la redevance télé ou la manière de traiter les litiges avec l’administration fiscale y sont aussi détaillées.

La date limite fixée par l’administration fiscale pour renvoyer votre déclaration papier est fixée au 17 mai avant minuit. Pour la déclaration en ligne, elle est obligatoire pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence est supérieur à 28 000 euros.

La date limite dépend de votre département :

  • 23 mai 2017 avant minuit de 0 à 19
  • 30 mai 2017 avant minuit de 20 à 49 (y compris les départements de la Corse)
  • 6 juin avant minuit de 50 à 974/976

Ce guide est compris dans l’abonnement au bi-média Faire Face (bimestriel + site) et vendu 2,90 euros pour les non abonnés. Suivre ce lien pour acheter ce guide.

11/04/2017

L'APF et la carte mobilité inclusion

CMI.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

La carte mobilité inclusion (CMI), créée par la loi pour une République Numérique, se substitue depuis le 1er janvier 2017 aux actuelles cartes de stationnement, d’invalidité et de priorité. Elle est délivrée par le président du conseil départemental. Sa mise en circulation doit se mettre progressivement en place dans le 1er semestre.

Depuis le début de l’année, l’APF a participé à des réunions de suivi de la mise en circulation de cette nouvelle carte et y est favorable (simplification des démarches, dispositif anti-falsification par rapport au stationnement, etc.). Pour autant, l’APF est très attentive au déploiement de cette nouvelle carte car le ministère a fait part d’un retard dans la mise en fabrication et de circulation de cette carte. L’APF reste vigilante afin que les retards annoncés ne pénalisent pas leurs bénéficiaires.

A la demande de l'APF, le directeur de cabinet de Madame Neuville (Secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion) viendra faire un bilan d’étape du dispositif devant le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH).

Article issu du site APF "Pour une accessibilité universelle"

09/04/2017

Le dernier BIP (Bulletin d'informations des parents d'enfants en situation de handicap) vient de paraitre

Nouvelle image.jpg

2301484282.2.jpg


podcast

Le Groupe National Parents (GNP) de l'APF (voir le site) qui représente les parents d'enfants handicapés moteurs ou polyhandicapés qui veulent se faire entendre et s'engager au plan local, départemental, régional et/ou national, édite régulièrement un journal d'informations le BIP.

Nous vous proposons de consulter en ligne ce dernier numéro : voir le bulletin N°14

07/04/2017

Beaucaire Terre d'Argence : manque d'accessibilité du nouveau dispositif de ramassage des ordures ménagères

fff.jpg

logo malvoyant.jpg

 
podcast

Depuis quelques mois, un nouveau dispositif de ramassage des ordures ménagères a été mis en place par la Communauté de Commune Beaucaire Terre d’Argence (CCBTA). Seulement, ces containers fermés ne sont pas accessibles aux personnes en situation de handicap.  Ainsi en réaction à plusieurs plaintes des usagers, le service Accessibilité de l’APF du Gard, et plus particulièrement un de ses membres Sylvain Bosc, se sont saisis du dossier.

Ce dernier a été convié à une réunion le 6 février 2017, en présence de M. GILLES (Vice-Président Délégué à l’environnement et au traitement des déchets) et de M. BOULLE (Directeur Général des Services de la CCBTA). Certaines failles sont ressorties dans ce dossier, notamment la non consultation auprès de la Commission Intercommunale d’Accessibilité (CIA) dans le cadre de la modification de cette prestation, et le non-respect de la loi sur l'accessibilité universelle. En effet, ce système oblige à mettre en place des aides spécifiques pour les personnes en difficulté alors que l'esprit de cette loi prévoit au contraire de développer leur autonomie.

Quant au manque d’accessibilité aux Points d’Apports Volontaires (conteneurs, point relais, dépôts…), tout deux se sont dits prêts à améliorer les modalités d’accès à ce nouveau service afin de l’optimiser pour tous. Cependant, il n’est pas question pour eux de revenir en arrière sur l’ensemble du territoire mais bien d’examiner les doléances au cas par cas et de les traiter au mieux directement sur le terrain avec les usagers.

Enfin, à l’issu de cette réunion, certains axes d’améliorations et aménagements ont été évoqués :

  • Appui d’aides ménagères/auxiliaires de vie traité au cas par cas par le service
  • Possibilités pour divers sites de mettre en place des conteneurs semi enterrés pour améliorer l'accessibilité
  • Possibilité de porte à porte sur rendez-vous auprès de la CCBTA (à contacter par tél au 66.59.54.54 ou par email contact@laterredargence.fr

La CCBTA a également fait élaborer des diagnostics accessibilité des bâtiments communaux et intercommunaux (action de mutualisation). Ces rapports ont été transmis ensuite à toutes les communes pour que celles ci s'en saisissent et réalisent les prescriptions mentionnées. Par conséquent, nous encourageons toute personne en situation de handicap sur ce territoire à se rapprocher des services concernés afin de faire remonter leurs observations.