Transports - Page 2

  • Hoddicé : des campings cars pour les personnes à mobilité réduite

    Nouvelle image (2).jpg


    podcast
    2301484282.2.jpg

    C'est en partant du constat qu'il est très difficile de trouver des lieux de vacances adaptés que ces 2 "Didier" (un devenu tétraplégique après un accident et l'autre gérant d'un garage en Aveyron) ont décidé de s'associer pour équiper un camping car adapté aux personnes à mobilité réduite.

    Après la naissance de ce premier bébé, les 2 Didier ont décidé de ne pas s'arrêter en si bon chemin et souhaitent aujourd’hui que d’autres personnes profitent de cette bulle d’oxygène sur roue et ont pour projet de faire construire de nouveaux camping-cars voire des vans pour les proposer à la location et à la vente… 

    Afin d'améliorer les futurs services proposés autour du camping-car ils invitent les PMR à répondre au questionnaire en ligne suivant :

     Si à la question suivante "vous arrive t'il de partir en vacances ?" la réponse est "oui" : merci de cliquer sur ce lienhttps://goo.gl/forms/a5x8E6y1XrSmYvQC3

     Si à la question précédente la réponse est "non" : merci de cliquer sur ce lienhttps://goo.gl/forms/zobRvROOZunGj0wD3

    Présentation d'Hoddicé sur ce document

  • Montpellier : Faciligo une start-up solidaire

     Faciligo.png


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Un article que les lecteurs de La Gazette de Montpellier ont pu découvrir en kiosque dès le 30 novembre 2017 : 

    Voyager solidaire et social : c’est le credo de la petite start-up Faciligo qui vient de signer un partenariat avec la SNCF et qui prévoit une levée de fonds de 500 000 euros dans les mois qui viennent.

    Créée fin 2016 et installée à Cap Omega (Millénaire), la plate-forme met en relation des personnes à mobilité réduite (seniors ou personnes en situation de handicap) avec des voyageurs désireux de se rendre utiles. “Lorsqu’elle veut voyager, une personne à mobilité réduite sollicite le plus souvent une personne de son entourage. En plus de payer son billet, elle paie donc le billet de l’accompagnant”, détaille Hind Emad, cogérante de la société. “Faciligo lui permet d’être accompagnée par quelqu’un qui avait prévu de voyager.”


    Covoiturage
    Une solution gagnant-gagnant : l’accompagnant, en échange d’un billet moins cher, voire gratuit (si la personne possède une carte d’invalidité), s’engage à porter les bagages, aider à la montée et à la descente et se rendre disponible pendant le voyage.

    Outre la SNCF, Faciligo fonctionne également avec des transports en commun, dont la TaM, et propose un système de covoiturage. Dix mille personnes utilisent déjà la plate-forme. Les fondateurs espèrent grimper à 50 000 utilisateurs en 2018. 

    Coline Arbouet pour La Gazette de Montpellier

  • Fin du transport à la demande par le GIHP dans le Gard et PCH transport

    le-groupement-pour-l-insertion-des-personnes-handicapees_1973411_667x333.jpg?v=1


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Chers amis, chers adhérents,

    Nous avons été informés en décembre, qu'à compter du 18 janvier 2018, le Conseil départemental du Gard mettait fin à la  mission de transport du GIHP (transport de substitution) sur les lignes départementales. 

    Dans un département où les transports en commun au niveau départemental sont inaccessibles, ce problème plonge les personnes à mobilité réduite dans le désarroi.

    Notre délégation a tenté de rechercher des solutions afin de pallier aux problématiques rencontrées par un bon nombre de nos adhérents, sans succès.

    D'après la MDPH, l'octroi de la PCH transport à son niveau maximal (200 euros/mois) aux bénéficiaires de la PCH (de même que des solutions personnalisées par les bénéficiaires de l'ACTP) suffit à  résoudre les problèmes des personnes. Qu'en pensez-vous?

    Si vous êtes concernés, nous vous demandons donc de vous tourner vers la MDPH, , afin, quoi qu'il en soit, de bénéficier de ce droit. Sachant que vous devrez justifier de tous vos actes de transport.

    Merci par ailleurs de nous tenir informés de vos démarches (mail : dd.30@apf.asso.fr ou au 04 66 29 27 07).

    Dolorès Orlay-Moureau Directrice des délégations APF Gard-Hérault

    Nous vous invitons également à consulter l'article que le site Faire Face de l'APF a consacré à ce problème "Le Gard envoie à la casse le service départemental de transport adapté"

  • Lyon, ville la plus accessible d'Europe 2018 : pourquoi ?

    Lyon-1er-Prix-Access-City-Award-2018.jpg?resize=537%2C360


    podcast
    2301484282.2.jpg

    Nous vous proposons de retrouver l'interview de Thérèse Rabatel, adjointe au maire de Lyon déléguée aux personnes handicapée réalisé par Handicap.fr.

    Handicap.fr : Lyon a reçu, le 5 décembre 2017, le 1er prix du concours Access City Award 2018. De quoi s'agit-il ? 
    Thérèse Rabatel : Ce prix récompense les activités et stratégies que les villes européennes de plus de 50 000 habitants ont mises en oeuvre pour éliminer les obstacles à la mobilité et se rendre plus accessibles à tous, pour améliorer la qualité de vie et de travail de chacun. Il est décerné par l'Union européenne. 

    H.fr : Lyon était candidate pour la première fois. Jolie victoire !
    TB : Ce fut une belle surprise, le secret avait été bien gardé. Cela concerne Lyon mais également en partie sa Métropole au vu de nos compétences complémentaires puisqu'il fallait répondre dans le dossier à des questions sur les transports en commun entre autres. Dans ce domaine, l'organisme de transport le Sytral a consacré 60 millions d'euros entre 2008 et 2014 au financement de l'accessibilité et prévoit 37 millions dans ce mandat. Chaque fois que j'annonce ces chiffres dans des colloques, on me regarde avec stupéfaction ou envie.

    Handicap.fr : Lyon a reçu, le 5 décembre 2017, le 1er prix du concours Access City Award 2018. De quoi s'agit-il ? 
    Thérèse Rabatel : Ce prix récompense les activités et stratégies que les villes européennes de plus de 50 000 habitants ont mises en oeuvre pour éliminer les obstacles à la mobilité et se rendre plus accessibles à tous, pour améliorer la qualité de vie et de travail de chacun. Il est décerné par l'Union européenne.

    H.fr : Lyon était candidate pour la première fois. Jolie victoire !
    TB : Ce fut une belle surprise, le secret avait été bien gardé. Cela concerne Lyon mais également en partie sa Métropole au vu de nos compétences complémentaires puisqu'il fallait répondre dans le dossier à des questions sur les transports en commun entre autres. Dans ce domaine, l'organisme de transport le Sytral a consacré 60 millions d'euros entre 2008 et 2014 au financement de l'accessibilité et prévoit 37 millions dans ce mandat. Chaque fois que j'annonce ces chiffres dans des colloques, on me regarde avec stupéfaction ou envie.

    Lire la suite sur le site de Handicap.fr