Science - Page 4

  • Les antioxydants contre la myopathie

    2301484282.2.jpg  
    podcast


    Fotolia_45377093_XS.jpg

    Depuis quatre ans, le professeur Dalila Ladoudj Chenivesse, du laboratoire "Physiopathologie et médecine expérimentale du cœur et des muscles" à l'Inserm, développe un programme innovant qui consiste à soigner les patients avec des doses conséquentes d’antioxydants, ces molécules présentes dans le thé et les fruits rouges qui ont fait leurs preuves contre le vieillissement. 

    Les recherches développées dans l'unité Inserm dirigé par Jacques Mercier avaient déjà montré un lien entre le niveau de stress oxydant de ces malades et de la dégradation de la marche. La nouvelle étude va plus loin : les 54 patients mis au "régime" antioxydants pendant 17 semaines ont augmenté leur résistance à l'effort et leur masse musculaire, "ils marchent mieux et plus longtemps", sans effets secondaires. Pendant ce temps, l'état des malades qui bénéficiaient d'un placebo dans le suivi en aveugle s'est détérioré [...]".  Avec quelques bémols : "On ne guérit pas. On ne récupère pas les personnes qui sont déjà en fauteuil roulant." 

    Par ailleurs, le régime ne laisse aucune place à l'approximation : "ça ne sert à rien de tripler les doses", insiste Dalila Laoudj à l'attention des apprentis sorciers qui voudraient aller au-delà des quatre cachets conditionnés à base de vitamine C et E, de zinc et  de sélénium.  

    En attendant, la recherche continue. Pour Dalila Laoudj, "c'est le début d'une grande histoire".

    Source : Article de Sophie Guiraud paru dans le Midi Libre du 17/09/2014. 

  • Myopathie, mucoviscidose et sclérose en plaques : des progrès tous azimuts

    2301484282.2.jpg
    podcast

     

    Bonnes nouvelles pour les prévention et traitement des maladies génétiques et neurologiques. Avec tout d’abord, l’arrivée de l’ataluren. Une nouvelle molécule capable de freiner considérablement l’évolution de la maladie de Duchenne. Son originalité ? Passer outre la mutation génétique causant la myopathie. De fait, son action empêche le blocage de la synthèse d'une protéine, la dystrophine, indispensable au bon fonctionnement des muscles.

    L’ataluren a obtenu l'agrément temporaire de l'Agence européenne du médicament (EMA) et sera commercialisé sous le nom de Translarna dans l’UE.

    Lire la suite sur le blog Faire Face de l'APF

    1275656351.jpg

  • Le coup d'envoi de la coupe du monde sera donné par un jeune "paralysé"

    2301484282.2.jpg
    podcast

     

    Le coup de pied inaugural du mondial 2014 sera donné cette année par un jeune paralysé via un exosquelette contrôlé par la pensée.

     

    mondial-.jpg

     

    Été 2014. Stade Arena de Sao Paulo. Le match Brésil/Croatie va commencer mais avant de laisser la place aux joueurs des deux équipes, un jeune adolescent brésilien paralysé devrait... marcher jusqu’au centre du terrain et donner un coup de pied dans le ballon, geste marquant traditionnellement le début de chaque coupe du monde. Il devrait réaliser cet exploit grâce à un exosquelette connecté à son cerveau.

    Plus d'infos sur le site de "Sciences et Avenir"

  • Une bague connectée pour aider les malvoyants à lire des livres non retranscrits en braille

     

    logo balabolka.jpg podcast

     

    id6370_photo.jpg

    Des chercheurs du MIT ont décidé de mettre les capacités des objets connectés au service des personnes handicapées. Parmi la multitude de projets en gestation dans leurs laboratoires, une équipe de chercheurs du Media Lab a développé la FingerReader, une bague connectée qui permettra aux malvoyants de lire des livres non retranscrits en braille.

    Lire la suite

  • Recherche médicale : une priorité et un espoir pour les européens

     

    logo balabolka.jpg podcast

     

    2737274333.jpg

    Comment est perçue la recherche sur la santé en Europe ? C’est la question à laquelle a voulu répondre l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Pour cela, il a été demandé, à l’institut de sondage Ipsos d’interroger en janvier, plus de 4 000 citoyens européens par la méthode des quotas, soit 1 000 personnes par pays (France, Allemagne, Italie et Angleterre).

     

    Lire la suite de l'article sur Faire-Face

     

    Source = Faire-Face