30/10/2016

L’APF et la FFH engagées pour promouvoir la pratique sportive des personnes en situation de handicap

communique-de-presse.jpg

oeilbalabolka.jpg


podcast

Quelques semaines après les Jeux paralympiques de Rio, l’Association des paralysés de France (APF) et la Fédération Française Handisport (FFH) décident d’associer leurs compétences et leurs expertises pour promouvoir l’accès aux activités physiques et sportives avec une approche inclusive et en prenant compte les besoins spécifiques de chacun. Résolument engagées en faveur d’une société inclusive autorisant l’accès de tous à l’éducation, à la santé, aux loisirs et à la vie sociale, les deux organisations ont ainsi signé une convention de partenariat afin de mettre en synergie les moyens et compétences des acteurs de leurs réseaux respectifs, au bénéfice des personnes en situation de handicap.

Cette convention a été signée, en présence des deux présidents, mercredi 12 octobre lors d’une grande journée sportive où des adhérents et usagers de l’APF ont pu s’initier à des activités physiques sportives proposées par la FFH.

Cliquez pour lire le communiqué entier

18/10/2016

Cap Ensemble, une journée dans le Gard pour promouvoir les sportifs en situation de handicap

 

 

IMG_0903.jpgIMG_0906.jpg

 

2301484282.2.jpg

 
podcast
 
Le 11 Octobre, la ville de Nîmes a accueilli la 1ère édition de Cap Ensemble, une journée dédiée aux pratiques sportives pour les jeunes en situation de handicap.
 
nathaliebousquet.jpg
Cet événement a été organisé à l'initiative de Madame Nathalie Bousquet, conseillère municipale de la ville de Nîmes, Déléguée au Handisport, au Développement du Sport pour les Seniors, et à l'Entretien des Equipements Sportifs.
 
Notre délégation, représentée par Paul Sauvage, s'est rendue sur place pour soutenir cette initiative et renforcer les liens avec les différents acteurs. 
 
Cette manifestation, associée aux Comités du Gard "Sport Adapté" et "Handisport", a permis aux élèves des écoles primaires de découvrir les différentes activités sportives adaptées aux personnes en situation de handicap, et ce de façon participative. 

Lire la suite

03/10/2016

Compétion du quotidien

Capture.PNG

2301484282.2.jpg


podcast

Une compétition d’un tout nouveau genre se déroulera à la Swiss Arena de Kloten près de Zürich (Suisse), le 8 octobre. Pour la première fois, les concurrents vont s’affronter en s’asseyant sur des sofas, en portant des plateaux-repas, en grimpant des volées de marches ou bien encore en étendant du linge. Bienvenue au Cybathlon, – pour cyber et athlétisme – une série d’épreuves pour handicapés créée par un chercheur en robotique de l’Ecole polytechnique fédérale de Zürich. Contrairement aux jeux paralympiques, il ne s’agira pas d’épreuves sportives, ni de performances physiques. Les 80 participants venus du monde entier devront accomplir des tâches du quotidien, aisées pour des personnes valides, mais relevant du défi pour celles dont la motricité est diminuée. 

Source : 20 Minutes

15/09/2016

Jeux paralympiques : 4ème médaille d'or pour la france!

CsRBvpoWIAALyHj.jpg

2301484282.2.jpg

 
 
podcast

Nouvelle médaille d'or côté tricolore ! Le pongiste Fabien Lamirault a remporté la médaille d'or en tennis de table classe 2 mardi 13 septembre aux paralympiques de Rio et apporté ainsi à la France sa 4e médaille d'or, tandis qu'Elodie Lorandi (natation) et Maxime Thomas (tennis de table) ont décroché le bronze.

Fabien Lamirault, déjà en bronze à Londres il y a quatre ans, a battu en finale le Polonais Rafal Czuper trois sets à un (11-6, 5-11, 11-8, 11-9), pour décrocher sa deuxième médaille paralympique personnelle. Il compte aussi un titre de champion du monde et un autre de champion d'Europe à son palmarès. Le pongiste a reçu nombre de félicitations sur les réseaux sociaux, dont celles de François Hollande et Manuel Valls.

Avant Lamirault, l'athlète Marie-Amélie Le Fur (longueur et 400 m) et la judokate Sandrine Martinet ont apporté l'or à la délégation française. Un peu plus tard, Elodie Lorandi a amené une nouvelle médaille de bronze à la France, en 100 m nage libre catégorie s10.

La nageuse de 27 ans avait remporté trois médailles à Londres en 2012 (l'or en 400 m nage libre, l'argent en 100 m papillon et le bronze sur 50 m nage libre). Après sa médaille d'argent au 200 m 4 nages à Pékin en 2008, l'athlète a donc remporté sa 5e médaille paralympique personnelle et apporte une 13e médaille à la France à Rio.

Enfin, Maxime Thomas, troisième du simple de la classe 4, a donné le 14e médaille des Paralympiques de Rio à la France.

Article du Huffington post du 14 septembre 2016

11/09/2016

La section de plongée HandiSub

piscine.PNG

2301484282.2.jpg


podcast

La section Handisub du CSCN (Club Sportif Cheminot Nîmois) bénéficie de deux séances par mois à la piscine Fenouillet à Nîmes : les 2ième et le 4ième mardis de chaque, de 21h à 22h30.

Ils invitent leurs adhérents à venir partager un temps de convivialité durant ces créneaux, quand ils le peuvent, pour accompagner deux membres actuels : Lisette et Oscar. Ils espèrent que d'autres personnes viendront les rejoindre.

Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à visiter leur blog (cheminotplongeur.canalblog.com) et à les contacter sur leur page Facebook (https://www.facebook.com/CSCN).


Pour plonger en toute confiance !

04/09/2016

Les Jeux paralympiques dans la tourmente

capture.jpg

oeil balabolka.jpg


podcast

La seconde compétition des JO de Rio s’ouvre le 7 septembre prochain dans les pires circonstances de l’histoire du Comité international paralympique. Des problèmes financiers criants pourraient compromettre la participation d’au moins dix pays.

Rio 2016 s’est avéré un succès, mais les Jeux paralympiques peuvent ne pas connaître le même scénario. La compétition, qui aura lieu du 7 au 18 septembre dans la ville carioca, fait face à de sérieux problèmes de financement, mettant en cause son bon déroulement. Alors que, pour le président du Comité international paralympique, Philip Craven, l’édition 2012 de Londres constituait“les meilleurs Jeux paralympiques” qu’on ait connus, les conditions de Rio sont, elles, les pires de l’histoire du comité, selon M. Craven. 

Lire la suite