04/11/2014

Détournement du fonds FIPHFP par les universités : une décision inacceptable !

2301484282.2.jpg
podcast

plf2015-assurance-vie.jpgL’Association des paralysés de France (APF) juge inacceptable la proposition d’amendement au Projet de Loi de Finances 2015 visant à réduire la contribution des universités au Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). En effet, cet amendement, déposé en séance ce mardi 4 novembre, prévoit une réduction « égale au montant des dépenses réalisées dans le cadre de travaux de recherche relatifs au handicap, des dépenses visant à promouvoir l’intégration professionnelle des étudiants en situation de handicap, et des dépenses de fonctionnement et d’équipement concourant à la mise en accessibilité des formations, des concours et des examens auxquels peuvent participé des étudiants handicapés ». Ainsi, des dépenses concernant l’accessibilité des universités ou l’achat d’équipements adaptés pourraient être déduites de la contribution au FIPHFP des universités.

Si l’APF est largement mobilisée pour l’accessibilité de tous les lieux recevant du public, elle juge inadmissible que celle-ci soit réalisée avec des sommes prévues pour l’emploi des personnes en situation de handicap ! Notamment lorsque le taux de chômage des personnes en situation de handicap est de 24% (soit le double du taux de chômage de la population) et que l’emploi des personnes en situation de handicap dans les universités n’est que de 1,62% au lieu des 6% prévu par la loi !

Si l’APF ne peut que regretter les difficultés financières des universités, elle n’accepte pas que les fonds destinés à favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap soient utilisés pour combler ces manques financiers. 

L’APF demande donc que l’amendement, proposant ce détournement de fonds inacceptable, soit rejeté en séance.

Communiqué presse de l'APF du 03 novembre 2014. Evelyne Weymann

21/10/2014

L’emploi des travailleurs handicapés au pain sec et à l’eau, selon le PLF pour 2015

2301484282.2.jpg  
podcast

Emploi.jpgLe gouvernement sait-il que le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a doublé depuis 2007 ? La lecture du Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2015 en fait douter car il n’inclut aucune mesure d’ampleur en faveur des travailleurs handicapés.

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2015 n’envisage aucune aide au poste supplémentaire pour les entreprises adaptées. Le Pacte pour l’emploi des personnes en situation de handicap, signé fin 2011, prévoyait que l’État attribuerait 1 000 aides en plus par an, de 2012 à 2014. L’engagement avait été honoré en 2012 et 2013 mais pas en 2014.

Lire la suite sur le site Faire Face (publié le 13 octobre 2014).

13/10/2014

PLFSS 2015 : les établissements et services devront se serrer la ceinture

2301484282.2.jpg
podcast

fotolia-handicap-ets-175175.jpgSelon le projet de la loi de financement de la Sécurité sociale, la hausse des moyens attribués aux établissements et services existants pour personnes âgées et personnes handicapées en 2015 sera à peine supérieure à l’inflation prévisionnelle.

La diète continue pour les établissements et services médico-sociaux. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), présenté mercredi 8 octobre en Conseil des ministres, prévoit une augmentation de 2,2 % de la contribution de l’Assurance maladie aux dépenses des structures accueillant des personnes âgées dépendantes ou des personnes handicapées. C’est plus que la progression générale de l’Objectif national des dépenses d’assurance-maladie (2,1 %) mais moins que l’an passé (3 %).

Lire la suite de l'article sur le site Faire Face (article publié le 09/10/2014)

05/10/2014

Accessibilité : les ERP ont jusqu’au 1er octobre 2015 pour déposer leur Ad’AP

2301484282.2.jpg
podcast

201205260113.jpgL’ordonnance n°2014-1090 du 26 septembre publiée au JO du 27 septembre lance officiellement le délai durant lequel les établissements recevant du public (ERP) qui ne sont pas aux normes fixées par la loi de 2005 sur l’accessibilité devront déposer en mairie un agenda d'accessibilité programmé détaillant les travaux qu’ils s’engagent à réaliser et leur montant.

Source : La revue de presse handicapinfos.com

Lire la suite sur le site lemoniteur.fr (29/09/2014)

23/09/2014

Projet loi autonomie : surmenage dans les MDPH !

2301484282.2.jpg
podcast

102240-101995-assemblee-une_1215.jpg

Le 17 septembre les députés ont voté le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement. Un « gros morceau », si gros qu'il concerne peut-être aussi les personnes handicapées. En début de semaine, l'Association des paralysés de France (APF) tirait déjà la sonnette d'alarme sur l'avenir des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) qui pourraient se voir métamorphosées en Maisons de l'autonomie (MDA), regroupant toutes les sphères de la dépendance. Face aux nombreux dysfonctionnements déjà dénoncés, l'association s'inquiète d'une réduction des moyens dans des circonstances déjà critiques.

Lire la suite

27/08/2014

Aide à domicile, prix et devis des aides techniques, sur le grill

2301484282.2.jpg
podcast

images.jpgUn arrêté du 4 juillet 2014 précise qu’à compter du 1er janvier 2015, les professionnels qui commercialisent des prestations de services ou des matériels, destinés à favoriser le retour à domicile et l'autonomie des personnes malades ou en situation de handicap devront se plier à de nouvelles règles.

En effet, ces « aides techniques » ou « aides à la vie » font l’objet de nouvelles exigences en matière d'information du consommateur, tant sur le prix de vente, d'affichage obligatoire que de devis.

L'arrêté du 4 juillet introduit davantage de transparence dans le secteur des prestations et équipements techniques pour la compensation du handicap et de la perte d'autonomie. Ce texte précise en effet les modalités d'information du consommateur - à ne pas confondre avec la publicité - sur les prix des produits et prestations destinés à compenser la perte d'autonomie.

Lire la suite