02/11/2017

L'APF présente à la journée de sensibilisation au handicap organisée à Montpellier le 16 novembre

AFFICHE FB.jpg


podcast
2301484282.2.jpg

Le Conseil Départemental de l'Hérault organise le jeudi 16 novembre 2017 une journée départementale de sensibilisation au handicap. Tables rondes, débats, ateliers, stands associatifs et spectacles sont mis en place à l'occasion de cet événement.

Une première partie se déroulera de 09h30 à 16h00 à l'hôtel du département (salon Jean Bène) avec au programme : deux tables rondes sur le thème "accès à l'emploi et parcours dans le monde du travail des adultes handicapés" et "Emploi et handicap", des tests de dégustation à l'aveugle et la diffusion de courts-métrages réalisés par des ESAT.

La seconde partie se déroulera au domaine départemental Pierresvives à Montpellier de 17h30 à 20h30 avec au programme : une conférence sur le thème "l'évolution législative de la MDPH jusqu'à le MDA (Maison Départementale de l'Autonomie)" suivie d'un concert, d'un spectacle de danse et clôturée par un pot de l'amitié.

L'APF du territoire Gard Hérault et son réseau d'accompagnement vers l'emploi Apfinity seront présents à cette journée d'action orientée vers l'emploi. 

Accès libre et gratuit alors venez nombreux participer à cette journée !

Pour plus d'informations voir le programme  

01/11/2017

Handicap et permis de conduire : C’est possible !

Fotolia_109310903_M-Web.jpg


podcast
2301484282.2.jpg

Vous êtes en situation de handicap et vous songez à passer votre permis de conduire ? Voici quelques conseils et les différentes étapes à suivre pour que tout se passe pour le mieux. Handicap et permis de conduire ne sont pas forcément incompatibles.

Handicap physique : Aujourd’hui il est possible de conduire avec quasiment tout type de handicap physique grâce aux nombreux aménagements techniques proposés. Parmi eux : boîte de vitesses automatique, cercle ou levier frein et accélérateur, télécommandes multifonctions, joystick, siège pivotant, accès au poste de conduite en fauteuil, assistance à la conduite (caméra de recul, maintien dans la voie, détection d’obstacles…). Toutefois l’évaluation de la capacité de chacun à conduire se fait toujours au cas par cas, selon la situation de chacun.

Lire la suite sur le site Handirect

30/10/2017

Le handicap, la loi travail et ses ordonnances

loi-travail-2016.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Plusieurs ordonnances de la loi travail pourraient impacter les travailleurs en situation de handicap. Avancées ou pas, les avis sont partagés.

En instaurant plusieurs dispositions phares comme le droit au télétravail, le plafonnement des indemnités en cas de licenciement abusif ou la modification du compte pénibilité, les ordonnances visant à réformer le Code du travail, signées mi-septembre par Emmanuel Macron, pourraient avoir un impact sur l’emploi et l’insertion des travailleurs handicapés. Alors que leur taux de chômage atteint le double de la moyenne nationale (19 %), les acteurs du secteur attendent encore des réformes clés comme le chantier de l’assurance chômage et la révision de la formation professionnelle pour répondre aux problématiques d’insertion.

S’il ne cible pas uniquement les travailleurs handicapés, le projet de refonte du Code du travail, soumis aux partenaires sociaux fin août par le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud, comprend plusieurs mesures qui pourraient avoir un impact sur l’emploi et l’insertion des personnes en situation de handicap. Création d’un droit au télétravail, modification du calcul du compte de pénibilité, mais aussi barèmes en cas de licenciements abusifs ou encore disparition du CHSCT… Les acteurs du secteur estiment que le bilan de ces premières mesures destinées à assurer plus de flexisécurité dans le monde du travail reste pour l’instant mitigé.

Après avoir été présentées aux différentes représentations syndicales, les nouvelles ordonnances relatives au Code du travail ont été signées par Emmanuel Macron et publiées au J.O. à la mi-septembre. Si certaines devront encore être ratifiées par le Parlement, l’essentiel des réformes entrera en vigueur au 1er janvier 2018 au plus tard.

“La refonte ne sera complète que si elle va de pair avec une réforme de la formation professionnelle, annoncée à l’automne”

“Bien que cela ne va pas révolutionner le monde du travail, on constate quelques assouplissements : on n’est par exemple plus obligés de passer par un avenant au contrat de travail pour instaurer du télétravail”, considère Didier Roche, président de l’Union professionnelle des travailleurs handicapés (Uptih), qui croit que cela pourrait “créer de la fluidité pour l’emploi des personnes handicapées”.

Lire la suite sur le site Le Nouvel Economiste.fr

28/10/2017

Rapporteur de l'ONU sur le handicap : "il n'existe pas de bons établissements"

 

2017_10_18__11_31_catalina_devandas_aguilar.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Après 10 jours en France, Catalina Devandas-Aguilar, rapporteuse spéciale de l’ONU sur le handicap, demande au gouvernement "un plan d'action pour assurer la fermeture progressive de tous les établissements". Dans un premier compte rendu très complet, elle détaille ses observations et propositions et prône la "désinstitutionalisation".

Lire la suite

25/10/2017

"Être une personne polyhandicapée en Occitanie" conférence/débat organisée par l'APF Occitanie Pyrénées - Méditerranée

l'APF Occitanie Pyrénées - Méditerranée a le plaisir de vous inviter à la conférence/débat sur le thème : "Être une personne polyhandicapée en Occitanie" (ouvert à tous les acteurs intéressés par le polyhandicap)

Le mardi 07 novembre 2017 de 9h30 à 16h30

Hôtel de Région (Salle Midi-Pyrénées)

22 Boulevard du Maréchal Juin

31406 Toulouse

Pour plus d'informations et voir le programme cliquer sur "Lire la suite"

Lire la suite

23/10/2017

Discrimination : ayez le "réflexe" Défenseur des droits !

image.jpg

2301484282.2.jpg
podcast

Trop peu de Français connaissent les actions du Défenseur des droits. Il lance une campagne pour déclencher un "réflexe" chez les personnes qui n'arrivent pas à faire valoir leurs droits. Le cas de Léa, handicapée, est évoqué dans un spot. 

Lire la suite